Modifié le 31 mars 2020 à 14:18

Les Suisses sont de plus en plus nombreux à vivre à l'étranger

Un drapeau suisse et français.
Les Suisses sont de plus en plus nombreux à vivre à l'étranger Le Journal horaire / 28 sec. / le 31 mars 2020
Fin 2019, au moins 770'900 Suisses étaient installés à l'étranger, soit plus d'un Helvète sur dix, annonce mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Les expatriés restent majoritairement en Europe.

L'an dernier, le nombre de personnes inscrites auprès d'une ambassade ou d'un consulat suisse a progressé de 1,4% par rapport à 2018. L’évolution a été la plus forte en Asie (+2,0%) et en Europe (+1,7%). L’Afrique est le seul continent où la communauté suisse a fléchi de 0,5%.

La majorité des Suisses de l'étranger, soit 63%, vivent en Europe. Sur les 484'300 personnes concernées, la France en accueille 199'800. Viennent ensuite l’Allemagne (92'200 personnes), l’Italie (49'800), le Royaume-Uni (35'200), et l’Espagne (24'200).

Les chiffres sont en augmentation dans tous ces pays, Royaume-Uni en tête (+3,4%), mais moins en Italie (+0,4%). Le Portugal, qui ne compte que 4400 Suisses de l’étranger en 2019, enregistre l’une des plus fortes progressions au sein des pays européens, avec 11,6% d'inscriptions en plus.

Il y a un peu plus de Suissesses expatriées en Europe (56%) que de Suisses. Dans les pays d’Europe centrale et orientale, les pays baltes ou les Balkans, les parts d’hommes sont toutefois plus importantes que celles des femmes.

Avec 62% des Suisses de l'étranger, l'Europe est le premier continent d'expatriation. Avec 62% des Suisses de l'étranger, l'Europe est le premier continent d'expatriation. [Office fédéral de la statistique ]

Un quart des Suisses établis hors de l'Europe résident en Amérique. Les États-Unis recensent 81'100 personnes, devant le Canada (40'300), l’Australie (25'500) et Israël (20'900). Les chiffres progressent dans tous ces pays, mais surtout en Israël avec 3,3% d'installations en plus qu’en 2018.

Quelque 7% des Suisses vivant à l'étranger sont en Asie, 4% en Océanie et 2% en Afrique. Ce dernier continent est le seul où la communauté helvétique a reculé, mais seulement de 100 personnes à 19'300.

La majorité des expatriés sont en âge de travailler: 439'300 personnes ont entre 18 et 64 ans. Seniors et mineurs représentent respectivement un cinquième des Helvètes établis à l'étranger. La catégorie des seniors a augmenté de 3,3%, à 167'800, en raison des mouvements migratoires, mais également du vieillissement de la communauté suisse à l'étranger.

>> Voir aussile site de Swissinfo, le site de la SSR pour les Suisses de l'étranger et pour les personnes dans le monde intéressées par la Suisse

ats/ani

Publié le 31 mars 2020 à 12:28 - Modifié le 31 mars 2020 à 14:18