Modifié le 11 mars 2020 à 21:47

Ecoles postobligatoires, cinémas et théâtres fermés au Tessin, bistrots en sursis

Coronavirus: le gouvernement tessinois a décrété l'état de nécessité dans le canton jusqu'au 29 mars.
Coronavirus: le gouvernement tessinois a décrété l'état de nécessité dans le canton jusqu'au 29 mars. 19h30 / 2 min. / le 11 mars 2020
Alors que plus de 650 personnes sont touchées par le Covid-19 en Suisse et qu'un 4e décès a été enregistré, le canton du Tessin a décrété mercredi soir un "état de nécessité" jusqu'au 29 mars. Il entraîne la fermeture des établissements scolaires postobligatoires et des principaux lieux de divertissement.

Le gouvernement tessinois s'est déclaré mercredi en fin de journée en "état de nécessité". A partir de minuit, tous les cinémas, théâtres, piscines, discothèques, stations de ski et centres sportifs seront fermés. Les écoles post-obligatoires ferment elles aussi leurs portes: collèges/gymnases et autres écoles professionnelles sont concernés, ainsi que l'Université de la Suisse italienne.

GastroTicino, la faîtière des cafetiers restaurateurs du canton, encourage de son côté ses membres à considérer l'éventualité de fermer leurs restaurants et bars. Ceux qui sont ouverts ne pourront plus accueillir plus de 50 personnes à la fois.

>> Les précisions du 19h30, en direct de Lugano:

État d'urgence: les précisions de Fanny Zürcher à Lugano.
19h30 - Publié le 11 mars 2020

Restrictions pour les seniors

Au total, le gouvernement tessinois a pris douze mesures. Parmi elles figure l'invitation aux personnes de plus de 65 ans à ne plus garder d'enfants, à ne plus participer à des fêtes publiques ou privées et à ne plus utiliser les transports publics. Ces personnes doivent également suivre d'urgence les mesures d'hygiène recommandées.

Ces nouvelles mesures sont capitales, a souligné le président du gouvernement Christian Vitta. Il dit être conscient que ces nouvelles dispositions sont radicales et qu'elles limitent la vie quotidienne de la population, mais elles sont nécessaires afin de protéger du Covid-19 les personnes à risque.

>> Ecouter Forum revenir sur les nouvelles mesures prises par les cantons de Genève et du Tessin:

Nouvelles mesures sanitaires fédérales et cantonales: débat entre Marco Chiesa et Michel Matter
Forum - Publié le 11 mars 2020
 

Plus de 650 cas en Suisse

L'épidémie du Covid-19 continue à se propager rapidement dans toute la Suisse. Plus de 150 cas se sont ajoutés depuis mardi, pour un total de 654 contaminations mercredi à midi. Le Tessin (131 cas), Vaud (108) et Genève (78) sont les cantons les plus touchés. Trois sont encore épargnés: Appenzell Rhodes-intérieures, Obwald et Uri.

Quatrième décès

En début d'après-midi, le canton de Bâle-Campagne a annoncé la mort d'un patient à l'hôpital de Burderholz, portant à quatre le nombre de décès en Suisse. L'homme de 54 ans, qui souffrait de maladies chroniques, était hospitalisé depuis le 3 mars. Il aurait participé au rassemblement évangélique tenu à Mulhouse et dans lequel de nombreuses personnes ont été contaminées.

Alors qu'en Chine, l'épidémie semble refluer rapidement, elle se développe à vive allure en Europe. Pays le plus touché, l'Italie compte plus de 10'000 cas et 631 morts. L'Espagne a dépassé la barre des 2000 contaminations et la France et l'Allemagne celle des 1500.

Lors de son point presse du 11 mars, l'OFSP a notamment évoqué la prolongation des mesures anti-coronavirus. Refusant de se prononcer sur le maintien de l'interdiction des manifestations rassemblant plus de 1000 personnes, compétence du Conseil fédéral, le chef de la section Gestion de crise et collaboration internationale de l'OFSP Patrick Mathys a toutefois indiqué que, d'un point de vue épidémiologique, une telle interdiction faisait toujours sens.

>> Lire aussi: Ce que l'on sait du coronavirus aujourd'hui. Le point en neuf questions 

Mesures à la frontière italienne

Dès lundi, un monitoring a été mis en place à la frontière entre la Suisse et l'Italie, suite aux décrets italiens de restriction des sorties de la population de dimanche et lundi, a expliqué Christian Bock, directeur de l'Administration fédérale des douanes. Ce sont 83 points de contrôle qui ont été mis en place dans les cantons du Tessin, du Valais et des Grisons.

Les personnes qui voyagent de l'Italie en direction de la Suisse sont contrôlées et interrogées sur la raison de leur voyage. Si les personnes ne traversent pas la frontière pour des raisons professionnelles, il leur est recommandé de retourner en Italie. Pour permettre une mise en place plus efficace de ce monitoring, 9 postes frontière seront fermés 24 heures sur 24 afin de canaliser le trafic sur les plus grandes douanes. Il ne s'agit pas d'une fermeture partielle de la frontière, a souligné Christian Bock.

Les points de passage fermés sont ceux de Pedrinate, Ponte Faloppia, Marcetto, San Pietro di Stabio, Ligornetto Cantinetta, Arzo, Ponte Cremenaga, Cassinone et Indeminime. Il n'est pas question d'en faire de même aux postes genevois par exemple. Selon Christian Bock, les douaniers sont actuellement en mesure de faire les contrôles nécessaires à toutes les frontières.

>> Les précisions du 19h30 au sujet des frontières:

Depuis la limitation drastique des déplacements en Italie, seuls les frontaliers peuvent passer la douane sans encombre.
19h30 - Publié le 11 mars 2020

Délai resserré pour le chômage partiel

Les entreprises pourront utiliser plus rapidement le chômage partiel à cause du coronavirus. Les autorités ont réduit mercredi de dix jours à trois jours le délai pour déposer des demandes de réduction de l'horaire de travail, ont-elles annoncé mercredi.

Le délai de carence d'un jour réclamé par les syndicats n'a en revanche pas été décidé, a précisé à la presse la secrétaire d'Etat à l'économie Marie-Gabrielle Ineichen-Fleisch. Les autorités étudient une solution de cautionnement pour aider les entreprises à faire face à leur crise de liquidité.

>> Les mesures prises pour soutenir l'économie sont-elles suffisantes? L'avis du directeur de la Chambre d'économie publique du Jura bernois Patrick Linder dans Forum:

Les mesures économiques liées au coronavirus sont-elles suffisantes? Interview de Patrick Linder
Forum - Publié le 11 mars 2020
 

ebz/vic avec ats

Publié le 11 mars 2020 à 17:46 - Modifié le 11 mars 2020 à 21:47

La protection civile prête à intervenir

De son côté, la protection civile (PCi) est priée de se tenir prête à intervenir en cas de besoins liés à l'épidémie de coronavirus.

La PCi pourrait intervenir pour des missions de base comme celles destinées à appuyer les hôpitaux et les EMS. La PCi est déjà fortement impliquée au Tessin vu la situation sanitaire dans ce canton.

En Valais, 80 personnes sont pour l'instant mobilisées. La PCi valaisanne prévoit de mettre à disposition dès lundi pour chaque établissement 2 à 4 personnes par jour et cela jusqu’au 31 mars au moins.

A Fribourg, les membres de la PCi ont reçu une lettre cette semaine leur demandant d’être prêts et mobilisables à tout moment et dès maintenant.

>> Ecouter l'interview de Damien Scheder, chef du service jurassien de la protection de la population:

Les parlementaires tessinois entendus par le Conseil fédéral

La présidente de la Confédération, Simonetta Sommaruga, est consciente de la situation exceptionnelle dans laquelle se trouve le Tessin. Elle a entendu mercredi après-midi la délégation des parlementaires fédéraux du canton.

"Nous prenons toutes les mesures nécessaires pour garantir la santé de la population. C'est notre première priorité. Toutes les mesures sont étudiées et adaptées en fonction de la situation", a indiqué Mme Sommaruga à la presse. Une fermeture de la frontière est aussi un thème. Mais aucune décision n'a été prise pour le moment.

Pour la conseillère aux Etats Marina Carobbio (PS/TI), le Conseil fédéral a pris au sérieux la situation du Tessin. Tout est mis en oeuvre pour protéger la population et pour garantir le fonctionnement du système de santé.

La délégation tessinoise a été reçue par la présidente de la Confédération, le ministre de la Santé Alain Berset et le chef des douanes Ueli Maurer.