Modifié

Le nombre de cas de coronavirus franchit la barre des 300 en Suisse

Coronavirus: la Suisse ne teste plus systématiquement les personnes malades, mais se concentre sur celles le plus à risque. [RTS]
Coronavirus: la Suisse ne teste plus systématiquement les personnes malades, mais se concentre sur celles le plus à risque. / 19h30 / 2 min. / le 9 mars 2020
Le coronavirus continue de se propager en Suisse avec 31 nouveaux cas confirmés en 24 heures, portant le nombre de personnes contaminées à 312. Le Tessin, Vaud et Genève sont les cantons les plus touchés du pays.

Après un premier résultat positif au Covid-19, 62 autres cas sont encore en cours d'analyse au laboratoire de référence à Genève, explique l'Office fédéral de la santé publique lundi.

Pour le moment, 20 cantons sont touchés, avec en premier lieu le Tessin (67 cas, 26 confirmés et 41 non confirmés), Vaud (51 cas, 49 confirmés), Genève (40 cas, tous confirmés), Zurich avec 37 cas (36 confirmés) et Berne avec 34 cas (27 confirmés).

Pour les autres cantons romands, Neuchâtel fait état de 17 cas, Fribourg de 10, le Valais de 7 et le Jura de 3, selon l'OFSP.

Deux morts

En Suisse, la tranche d’âge des cas testés positifs jusqu'ici va de 0 à 94 ans, la médiane étant de 47 ans (50% des cas sont plus jeunes et 50% sont plus âgés). Et 52% des cas concernent des hommes, 48% des femmes, précise l'OFSP.

L'épidémie a pour l'heure fait deux morts en Suisse, une septuagénaire à Lausanne et un homme de 76 ans à Bâle-Campagne.

Plus de dépistages automatiques

La Confédération a par ailleurs fait savoir que les dépistages de coronavirus ne sont plus systématiques en Suisse. Depuis ce week-end, les personnes en bonne santé, qui n'appartiennent pas à un groupe à risque, mais qui souffrent de symptômes grippaux sont invitées à rester chez elles jusqu'à 24 heures après la fin des symptômes.

L'objectif est double: ne pas contaminer d'autres personnes et ne pas surcharger les systèmes de santé.

>> L'interview d'Alain Berset au micro de la RTS:

Alain Berset. [Peter Schneider - Keystone]Peter Schneider - Keystone
Les dépistages du coronavirus ne sont plus systématiques. Interview d'Alain Berset / Le Journal horaire / 1 min. / le 9 mars 2020

Pour le ministre de la Santé Alain Berset, interrogé par la RTS, il s'agit de "traverser le mieux possible la vague épidémique qui arrive". Pour lui, "tout bloquer est impossible et il faut se concentrer sur les personnes vulnérables et les institutions".

Par ailleurs, les quarantaines liées seront plus courtes. Les personnes infectées devront rester en isolement dix jours au minimum et seuls leurs contacts très proches seront mis en quarantaine pendant au moins cinq jours.

>> Les explications de Karim Boubaker, médecin cantonal vaudois:

Seules les personnes à risque ou avec des symptômes aigus seront contrôlées: interview de Karim Boubaker [RTS]
Seules les personnes à risque ou avec des symptômes aigus seront contrôlées: interview de Karim Boubaker / Forum (vidéo) / 8 min. / le 9 mars 2020

Tests à Zurich aussi

A Zurich, les tests effectués dans le canton sont depuis lundi analysés par l'Institut de virologie de l'Université de Zurich et ne doivent plus être envoyés au laboratoire de référence à Genève pour être confirmés.

Seules les personnes avec de la toux et de la fièvre qui sont âgées de plus de 65 ans ou avec des maladies chroniques sont testées, a indiqué la conseillère d'Etat zurichoise Natalie Rickli durant une conférence de presse.

L'élue a ajouté que la question n'est pas de savoir si le virus va faire des morts dans le canton, mais quand.

>> Le sujet de CQFD sur la mutation du virus:

Le Covid-19 mute, comme tous les autres virus.
Chavalit_K
Depositphotos [Chavalit_K - Depositphotos]Chavalit_K - Depositphotos
Le coronavirus mute… et c'est normal / CQFD / 10 min. / le 9 mars 2020

Le dossier consacré à l'épidémie de coronavirus

gma/boi avec ats

Publié Modifié