Modifié jeudi à 13:52

Le coronavirus en chiffres et en cartes

Le coronavirus poursuit son expansion dans le monde. Le point sur la situation suisse et internationale à travers nos cartes, graphiques et infographies.

INFORMATIONS PRÉALABLES

Pour rappel, le dépistage du coronavirus n'est pas systématique en Suisse. Le nombre de contaminations peut donc être plus élevé.

Les chiffres suisses donnés sur cette page sont principalement ceux fournis par le canton de Zurich (openZH). Ils peuvent diverger de ceux communiqués par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), qui se basent uniquement sur les déclarations reçues et saisies jusqu’au matin.

Pour information, les données de l'OFSP sont tout de même communiquées à la fin de cette page.

>> Lire aussi: Ce que disent et ne disent pas les chiffres et les courbes du coronavirus

CHIFFRES SUISSES

>> Evolution des cas et des décès en Suisse:

>> Cas confirmés et décès par canton:

>> Distribution par classes d'âge:

Attention, les deux graphiques ci-dessous par classes d'âge se basent sur les données fournies par l'OFSP, lesquelles présentent un décalage par rapport aux données fournies par le canton de Zurich visualisées plus haut.

Selon l'OFSP, près des deux tiers des personnes ayant succombé au covid-19 en Suisse sont des hommes. Près de 9 décès sur 10 enregistrés à ce jour ont touché des personnes âgées de plus de 70 ans, dont une majorité de personnes de 80 ans et plus.

 

 

 

>> Lire aussi: Visualisez l'évolution du coronavirus aux frontières suisses en cartes

 

En comparant les récentes évolutions quotidiennes, la situation suisse semble indiquer un premier signe de ralentissement. Autrement dit, le bilan augmente toujours, mais moins vite.

>> Lire: Cas positifs, décès, hospitalisations: la progression du virus ralentit en Suisse

Depuis le 20 mars, l'augmentation quotidienne des décès a freiné avec régularité, passant de plus de 30% de morts supplémentaires par jour à moins de 10% après le 4 avril, puis sous les 5% à la mi-avril. Le nombre de décès journalier a amorcé une baisse à la même période.

Le nombre de nouveaux cas détectés, bien que dépendant fortement du nombre de tests menés, a lui aussi connu une baisse régulière depuis le 18 mars, lorsqu'il se situait à plus de 32%, avant de passer à 1% ces derniers jours. Les dépistages positifs quotidiens sont aussi en recul depuis près de trois semaines.

Dans la première partie du mois de mars, les hospitalisations dues au coronavirus ont été en croissance régulière, mais lors de la seconde moitié du mois, la tendance s'est inversée, pour finalement devenir négative dès avril. Plus de 2300 personnes étaient hospitalisées en Suisse au plus haut, durant la première semaine d'avril. Depuis, le 20 avril, moins de 1500 patients occupent encore des lits.

Attirant tous les regards, les soins intensifs et leurs capacités connaissent un répit depuis le début du mois, avec un nombre total de patients en baisse. Le 21 avril environ 240 patients se trouvaient dans les unités de soins intensifs, contre 400 au début du mois.

NB: Les chiffres sont basés sur une moyenne de trois jours, afin de limiter les "à-coups" dus au fait que les mises à jour quotidiennes des données ne sont pas toujours régulières (jours sans information suivi d'un "rattrapage", impliquant un pic.

 

COMPARAISON INTERNATIONALE

Bien que des variations peuvent exister entre les pays dans les méthodes de comptage, l'évolution de la maladie peut être comparée en se basant sur le nombre de décès par million d'habitant.

La courbe suisse de la mortalité est moins rapide que l'italienne. Les chiffres suisses des morts sont ici la compilation des données des cantons.

Depuis près de trois semaines, le nombre de décès quotidiens dus au coronavirus en Suisse est en baisse, indiquant un lent aplatissement de courbe.

Ce ralentissement est également en cours dans les pays les plus durement touchés que sont l’Italie et l’Espagne. Mais la situation varie fortement en Europe.

Le menu déroulant permet de choisir les pays individuellement:

SITUATION DANS LE MONDE

>> La carte de la pandémie par pays (actualisée quotidiennement) - évolution depuis 30 jours:

 

Le graphique ci-dessous montre l'expansion du coronavirus, avec l'évolution sur le mois écoulé des 20 pays comptant le plus de cas confirmés. Il montre notamment la progression très rapide du nombre de cas d'abord en Europe, puis aux Etats-Unis, qui sont désormais de loin le pays dénombrant le plus de cas.

 

 

Aux Etats-Unis, le nombre de nouveaux cas déclarés chaque jour explose depuis la deuxième quinzaine de mars, tandis que les courbes italienne et espagnole montrent une inflexion progressive.

(pour isoler un pays, passer la souris sur son nom dans la légende)

 

 

Dans la majorité des cas, les malades du COVID-19 guérissent.

 

 

Cartes et infographies: Tybalt Félix / Pauline Turuban / Mouna Hussain / Marc Renfer

Publié le 03 mars 2020 à 13:38 - Modifié jeudi à 13:52

Les données de l'OFSP

Cas en Suisse selon l'OFSP (le 28 mai à 8h00): 30'796 personnes

Nombre de décès selon l'OFSP (le 28 mai à 8h00): 1655 victimes