Modifié le 28 juin 2010 à 11:49

Terrorisme: nouvelle arrestation en Suisse

Les djihadistes arrêtés ont un lien avec Al Quaida.
Les djihadistes arrêtés ont un lien avec Al Quaida. [Keystone]
L'affaire des militants islamistes préparant des actes terroristes en Suisse prend de l'ampleur. Un quatrième homme est sous les verrous, a précisé lundi le Ministère public de la Confédération (MPC).

Selon le "Blick", un lance-roquettes a été saisi alors qu'une
attaque était en préparation contre un avion de la compagnie
israélienne El Al à Genève.

Lors de l'opération du 12 mai dernier contre des islamistes
radicaux à Bâle, un lance-roquettes RPG-7 a été saisi, rapporte le
quotidien de boulevard alémanique. Interrogé, le porte-parole du
MPC Hansjurg Mark Wiedmer s'est retranché derrière un "no comment".
Il n'a également pas voulu se prononcer sur l'objectif des
djihadistes: un avion de la compagnie aérienne El Al à Genève.

Pas d'alerte terroriste

Le porte-parole du MPC a cependant précisé qu'on ne pouvait pas
parler d'alerte terroriste en l'état actuel des choses. Les
investigations se poursuivent sur des soupçons de soutien ou de
participation à une organisation criminelle et la police mène
l'enquête, a-t-il souligné. Le risque de collusion est très élevé
et c'est la raison qui oblige les autorités à ne pas publier
d'informations supplémentaires.





Hansjurg Mark Wiedmer a également relevé que le MPC, en tant
qu'autorité de poursuite pénale, ne pouvait pas prendre position
sur des informations émanant vraisemblablement de sources proches
de services secrets étrangers et qui ne sont vraisemblablement pas
au-dessus de tout soupçon. Les autorités helvétiques vont cependant
informer en temps voulu.





AP/sch

Publié le 22 mai 2006 à 16:33 - Modifié le 28 juin 2010 à 11:49

Quatre hommes sous les verrous

Depuis la semaine dernière, un quatrième homme se trouve toutefois sous les verrous. Lors de l'opération du 12 mai, sept djihadistes avaient été arrêtés dans les cantons de Bâle-Ville et Zurich. Trois d'entre eux avaient été placés en détention préventive par le juge en raison des risques de collusion et de fuite. Le quatrième homme a également été placé en détention préventive car il s'agit d'un ressortissant étranger.

Selon la "SonntagsZeitung" et le "Blick", les islamistes arrêtés sont des membres du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC). Ils seraient en liaison avec le réseau terroriste Al-Qaïda et auraient établi une base à Bâle.