Modifié

Niklaus Oberholzer, l'homme qui devra débrouiller l'affaire Crypto

Le juge fédéral Niklaus Oberholzer, le 11 mars 2015. [Gaëtan Bally - Keystone]
Niklaus Oberholzer, l'homme qui devra débrouiller l'affaire Crypto / Le Journal horaire / 1 min. / le 18 février 2020
Niklaus Oberholzer est celui qui va devoir faire toute la lumière sur l'affaire Crypto, une affaire d'espionnage à large échelle par une entreprise suisse sur laquelle le Conseil fédéral veut enquêter. Ancien juge fédéral, il doit livrer son rapport d'ici l'été.

Ce n'est pas la première mission politique du Saint-Gallois. Et c'est toujours par hasard que Niklaus Oberholzer s'est retrouvé à enquêter sur des affaires parlementaires... Mais finalement, le hasard fait bien les choses. Il a confié à RTSinfo bien aimer travailler dans ce domaine.

Cet ancien magistrat de 66 ans n'est pas un bleu: il a enquêté sur l'affaire des fiches il y a 30 ans, plus récemment sur les contacts entre les services de renseignements suisses et l'Afrique du Sud pendant l'apartheid. Il a aussi présidé pendant plusieurs années l'autorité de surveillance du Ministère public de la Confédération.

Fraîchement retraité du Tribunal fédéral

Jusqu'à l'année passée juge socialiste au Tribunal fédéral et désormais retraité, Niklaus Oberholzer doit donc se remettre au travail. L'affaire Crypto est-elle un scandale ou pas, ce ne sera pas à lui de le dire. Le juge Oberholzer se contentera de collecter les faits. Au Conseil fédéral et au Parlement de tirer les conclusions.

Cette mission le met-elle sous pression? Pas vraiment, estime cet expert. Selon lui, pour autant qu'on ait du plaisir à faire son travail et qu'on soit naturellement un peu curieux, le stress n'est pas un problème.

Camille Degott/sjaq

Publié Modifié