Modifié le 28 juin 2010 à 11:35

Le mari de Corinne Rey-Bellet retrouvé mort

La mort de Gerold Stadler élucidée
La cavale de Gerold Stadler est terminée [Keystone]
Le mari de Corinne Rey-Bellet retrouvé mort La cavale de Gerold Stadler est terminée [Keystone]04.05.2006 09:27 Le mari et meurtrier présumé de Corinne Rey-Bellet et de son frère a été retrouvé mort mercredi soir. Un habitant a découvert le corps de Gerold Stadler à 20h15, dans la région de Huémoz, au-dessus d'Ollon (VD).

Une arme se trouvait à proximité immédiate du cadavre, a
expliqué la police vaudoise durant la conférence de presse
convoquée à Ollon en fin de soirée. A l'heure actuelle, les
enquêteurs ne peuvent pas encore dire quelle est la cause du décès.
Les policiers n'ont pu que constater des blessures sans pouvoir en
déterminer l'origine.





La personne a été visuellement reconnue comme étant Gerold
Stadler. L'identification formelle doit encore être confirmée par
la police scientifique. Pour l'heure, la police ne sait pas s'il y
a un lien entre les détonations entendues mercredi après-midi par
les témoins et le corps. Elle ne connaît ni les circonstances, ni
l'heure du décès.

Coups de feu peu avant

Dans l'après-midi, quatre coups de feu avaient été entendus,
suite à quoi un important dispositif de recherche avait été mis en
place. Les tirs se sont produits à quelques kilomètres seulement de
Huémoz, l'endroit où la police a retrouvé lundi le véhicule du
meurtrier présumé.





Le secteur a été rapidement quadrillé par la police cantonale
vaudoise qui a dépêché une douzaine de gendarmes, des policiers et
des hommes du groupe d'intervention. Un conducteur de chien a aussi
été envoyé sur les lieux pour participer à la battue. Les policiers
valaisans étaient également prêts à intervenir.

Soulagement pour la famille

«Nous devions nous préparer à l'impensable pour les funérailles,
c'est donc un énorme soulagement que le mari de Corinne ait été
retrouvé», a indiqué jeudi le président de Val d'Illiez et parent
des défunts, Philippe Es-Borrat. La police craignait qu'à cette
occasion, le mari en fuite s'en prenne à son enfant ou à son
beau-père.





Les mesures de protection qui auraient dû entourer et par
conséquent passablement perturber la cérémonie religieuse peuvent
désormais être levées. «Nous allons enfin pouvoir nous concentrer
sur l'essentiel, Corinne et Alain, et ne plus penser au meurtrier»,
a encore souligné M. Es-Borrat.





Depuis mercredi, les corps des deux défunts reposent à l'église de
Val d'Illiez où l'ensevelissement aura lieu vendredi à 15h30.





Agences/boi/sn

Publié le 15 novembre 2006 à 10:42 - Modifié le 28 juin 2010 à 11:35

Le rappel des faits

Dimanche, Corinne Rey-Bellet et son mari ont couché leur fils Kevin avant d'entamer une discussion sur leurs difficultés relationnelles dans l'appartement occupé par la skieuse.

Vers 21h30, le couple a regagné l'appartement des parents Rey-Bellet à l'étage inférieur pour y poursuivre leur discussion.

Le frère, la mère et le père de C.Rey-Bellet était présents.

Le père les a quittés au début de la discussion pour se rendre dans un immeuble voisin.

Gerold Stadler a alors sorti une arme et a fait feu, tuant Corinne Rey-Bellet et son frère et blessant la mère de la skieuse.

Le meurtrier a alors pris la fuite, parvenant à semer la police au terme d'une course-poursuite sur l'A9 à plus de 230 km/h.

Sa voiture a été retrouvée dans la région d'Ollon (VD).

Mercredi soir, le corps de Gerold Stadler est retrouvé à moins d'un kilomètre de son véhicule.