Modifié le 14 février 2020 à 09:44

Une formation réintègre les migrants dans le secteur de l'informatique

Une classe du programme de formation Powercoders, en 2018 à Bâle.
L'association Powercoders intègre les migrants par une formation en informatique La Matinale / 1 min. / le 14 février 2020
Il manquera 40'000 employés dans l’industrie informatique d’ici 2026 en Suisse. Pour lutter contre cette pénurie, l’association Powercoders forme et insère sur le marché des réfugiés et des migrants.

L'association a inauguré jeudi un centre de formation romand à Lausanne. Les cours et stages qui y sont dispensés doivent permettre à la trentaine de bénéficiaires qualifiés et rigoureusement sélectionnés de retrouver un emploi en Suisse.

Candidats hautement qualifiés

"Les personnes qui entrent dans notre programme sont déjà très bien formées dans leur pays. Elles ont souvent un bachelor ou master en ingénierie ou dans autre domaine", explique Christina Gräni, porte-parole de Powercoders. "Or, en Suisse, ces personnes n'ont aucune chance de trouver du travail, du fait de leur statut de réfugiés. C'est difficile même avec un permis B", souligne la porte-parole.

Les formations de Powercoders sont données dans trois villes - Lausanne, Zurich, et Turin en Italie. Elles comprennent un entraînement intensif au codage de 13 semaines, puis un stage de 6 à 12 mois en entreprise. Les inscriptions pour les programmes en Suisse sont actuellement ouvertes.

vg/kkub

Publié le 14 février 2020 à 09:06 - Modifié le 14 février 2020 à 09:44