Modifié

CIA: le fax égyptien trouvé dans un train

Le fax égyptien tel qu'il avait été publié dans le "SonntagsBlick"
Le fax égyptien tel qu'il avait été publié dans le "SonntagsBlick"
Nouveau développement dans l'affaire du fax secret égyptien sur les prisons secrètes de la CIA: celui-ci aurait été trouvé dans un train Intercity et aurait été transmis au "SonntagsBlick" par un passager.

C'est ce qu'affirme le journal alémanique dimanche. Il précise
que le document des services secrets suisses faisant référence au
fax égyptien a été trouvé dans le compartiment d'un Intercity, à
même le sol sous un siège, par un informateur qui a ensuite
contacté la rédaction du journal. Le «SonntagsBlick» ne sait
toutefois pas si le fax avait été oublié dans le train ou s'il y
avait été placé exprès.

Le document des services secrets égyptiens intercepté par les
services secrets suisses indique que les Etats-Unis disposent de
prisons secrètes dans des pays européens. Malgré des «menaces
orales et écrites» préalables de conseillers fédéraux et du chef de
l'armée Christophe Keckeis, le «SonntagsBlick» l'avait publié le 8
janvier.

L'affaire avait fait grand bruit à l'étranger aussi. Entre-temps,
l'importance du fax a été relativisée par diverses personnes. La
délégation des commissions de gestion du Parlement a notamment
conclu que le document n'apportait pas la preuve de l'existence de
prisons secrètes de la CIA en Europe.

ats/ap/ps

Publié Modifié

Plusieurs enquêtes en cours

Plusieurs enquêtes liées à la publication du texte des services secrets suisses sont en cours.

La justice militaire a lancé des procédures pénales et militaires contre le rédacteur en chef Christoph Grenacher et deux collaborateurs du «SonntagsBlick» pour violation de secrets militaires.

Une enquête a également été ouverte contre l'inconnu qui a remis le fax classé secret militaire au journal dominical.