Modifié le 13 janvier 2020 à 10:14

Épinglé, Roger Federer dit prendre au sérieux le changement climatique

Roger Federer répond à Greta Thunberg qui lui reproche ses liens avec Credit Suisse, qui investit dans les énergies fossiles
Roger Federer répond à Greta Thunberg qui lui reproche ses liens avec Credit Suisse, qui investit dans les énergies fossiles 19h30 / 1 min. / le 11 janvier 2020
Interpellé cette semaine par les militants écologistes à cause de son statut d'ambassadeur du Credit Suisse, firme qui investit dans les énergies fossiles, Roger Federer a tenu à répondre en se disant très préoccupé par la menace du changement climatique.

Depuis quelques jours, le hashtag #Rogerwakeupnow (Roger réveille-toi maintenant) a fleuri sur les réseaux sociaux. Il est né dans la foulée du procès des 12 activistes du climat à Lausanne qui avaient occupé les locaux de la grande banque pour dénoncer son "hypocrisie", car elle s'associe à l'image positive de Roger Federer tout en menant une politique d'investissement dans les énergies fossiles néfaste pour l'environnement.

>> Lire aussi: Début d'un "procès climatique" hors norme pour douze activistes romands

En marge du procès, des activistes du climat ont à nouveau interpellé le champion de tennis parce qu'il prête son image à une banque jugée incompatible avec l'action pour le climat. Le tweet du mouvement @350Europe, avec la mention "@RogerFederer, approuvez-vous cela", avait bénéficié d'une énorme visibilité du fait que Greta Thunberg, porte-drapeau de la lutte contre le réchauffement climatique, l'avait retweeté à ses près de 4 millions d'abonnés.

"J'apprécie les rappels sur ma responsabilité"

Silencieux durant plusieurs jours, l'icône du tennis a fini par réagir via un communiqué envoyé à l'agence Reuters. Le tennisman y dit "prendre très au sérieux les impacts et la menace du changement climatique, d'autant plus que ma famille et moi arrivons en Australie au milieu des ravages causés par les feux de forêts".

>> Le message de Federer publié par le journaliste Simon Häring:

Sans mentionner nommément Greta Thunberg, Roger Federer ajoute dans ce texte qu'en tant que père de quatre jeunes enfants, il est reconnaissant envers les jeunes activistes du climat de "nous pousser à examiner nos comportements et nos actes concernant les solutions innovantes".

Et l'homme aux vingt titres de Grand Chelem de conclure: "J'apprécie les rappels sur ma responsabilité en tant qu’individu, athlète et entrepreneur et je m’engage à utiliser cette position privilégiée pour dialoguer sur des questions importantes avec mes sponsors."

>> Interview dans Forum de Dijana Simeunovic, membres de Lausanne Action Climat:

Épinglé, Roger Federer dit prendre au sérieux le changement climatique: interview de Dijana Simeunovic
Forum - Publié le 12 janvier 2020

boi

Publié le 11 janvier 2020 à 20:31 - Modifié le 13 janvier 2020 à 10:14