Modifié

Des records de fréquentation ont été battus dans plusieurs stations de ski

Les stations de ski ont battu des records de fréquentation durant ces vacances de fin d'année grâce aux bonnes conditions météo. [RTS]
Les stations de ski ont battu des records de fréquentation durant ces vacances de fin d'année grâce aux bonnes conditions météo. / 19h30 / 2 min. / le 2 janvier 2020
La météo clémente et l'enneigement suffisant ont attiré en nombre les adeptes de la glisse dans les stations de ski pendant les vacances de Noël. Cette affluence record a toutefois posé des problèmes d'organisation, notamment en matière de places de parc.

Du soleil, de la neige en quantité suffisante ‒ sauf en basse altitude ‒ et les effets positifs du Magic Pass ont permis à la plupart des stations de ski suisses d'afficher des records de fréquentation durant la période des fêtes de fin d'année.

Dans les Alpes valaisannes et vaudoises, les hôteliers et responsables des remontées mécaniques affichent un sourire de circonstance. La station valaisanne d'Anzère a par exemple enregistré 5700 forfaits skieurs le 28 décembre et sa voisine Crans-Montana 15'000. Sur le domaine skiable de Villars-Gryon-Les Diablerets, 14'900 adeptes de la glisse ont dévalé les pistes en une journée, une fréquentation record qui a perduré pendant plusieurs jours.

Passagers restés à quai

"Il y a beaucoup de monde. La météo et les pistes sont bonnes", a confirmé dans La Matinale de la RTS un conducteur du train qui mène à Bretaye, au coeur du domaine skiable de Villars, ajoutant que pas mal de gens sont restés à quai en raison de l'affluence, contraints d'attendre le train suivant. "Mais on fait le maximum, on a tous nos trains qui roulent, un toutes les 15 minutes".

"Hier matin, on ne peut pas dire que le départ de nos cours ait été un exemple d'organisation. Il y a eu 20 minutes de cafouillage. On a envie de montrer notre station sous son meilleur jour, mais il y avait peut-être 500, 1000 personnes en trop sur le domaine", concède de son côté Marc-Henri Duc, directeur de l'école suisse de ski de Villars.

>> Ecouter le reportage de La Matinale vendredi:

La station de ski Villars-sur-Ollon le 29 décembre 2019. [Jean-Christophe Bott - Keystone]Jean-Christophe Bott - Keystone
Une fréquentation record sur les pistes de Villars-sur-Ollon durant les fêtes / La Matinale / 1 min. / le 3 janvier 2020

Trop de véhicules

Mais avant d'avoir le plaisir de dévaler les pistes, les skieurs qui se rendent dans les stations en voiture doivent encore trouver une place de parc. A Villars, les 1300 places à proximité des remontées mécaniques sont prises d'assaut dès la première heure. La commune d'Ollon tolère le parking sauvage, car pour l'heure, elle manque de solutions, mais cette politique provoque le mécontentement de certains visiteurs.

"Il y a beaucoup de trafic même le soir quand on sort boire une verre après le ski, avec des voitures parquées un peu n'importe comment sur le trottoir", déplore par exemple une vacancière. "Depuis des années, on mène des réflexions pour savoir s'il faut faire un parking souterrain ou augmenter le nombre de places", réagit l'ancien judoka Sergei Aschwanden, responsable de la station de Villars. "Mais il s'agit d'investissements conséquents pour une nombre de semaines limité".

>> Lire à ce sujet: La voiture est la reine des pistes, mais certaines stations tentent de réagir

Accidents en baisse

Malgré cette affluence record, on rencontrait peu de mécontents sur les pistes. Autre motif de satisfaction: les accidents sont en baisse par rapport à la même période l'an passé.

Sujet TV: Claude-Olivier Volluz, Erwan Jagut, Flore Dussey
Sujet radio: Martine Clerc
Adaptation web: Vincent Cherpillod

Publié Modifié

136'000 Magic Pass en circulation

Les records de fréquentation enregistrés par plusieurs stations s'expliquent en partie par le succès du Magic Pass, un abonnement annuel qui donne accès à une trentaine de domaines skiables et existe depuis trois hivers.

"On en a vendu plus de 136'000, principalement en Suisse romande", indique le coordinateur de cet abonnement, Sébastien Traveletti, dans le 19h30 de la RTS jeudi. Pour lui, le manque de neige en basse altitude, notamment dans le Jura et les Préalpes fribourgeoises, a poussé bon nombre de skieurs vers les Alpes vaudoises et valaisannes, où l'altitude est plus élevée.

Victime de son succès

A Anzère, 60% des skieurs détiennent le Magic Pass; à Crans-Montana, ils sont entre 30 et 40%. "Quand on a des journées avec 14'000 à 15'000 personnes par jour, ça sature les pistes et certaines installations", constate le directeur des remontées mécaniques de Crans-Montana Maxime Cottet.

Comme elle l'a annoncé cet automne, elle ne fera plus partie des stations de cette offre l'an prochain, afin que les détenteurs de cet abonnement ne saturent pas les pistes lors des périodes les plus chargées de l'année.

>> Ecouter le spécialiste du tourisme Dominique Fumeaux revenir sur le succès du Magic Pass et la forte affluence qu'il engendre:

Dominique Fumeaux, spécialiste du tourisme: "Il faut investir énormément sur les parkings et faire du management de destination." [RTS]
Dominique Fumeaux, spécialiste du tourisme: "Il faut investir énormément sur les parkings et faire du management de destination." / 19h30 / 2 min. / le 2 janvier 2020