Modifié

Le directeur de Sunrise Olaf Swantee a démissionné avec effet immédiat

Le patron de Sunrise, Olaf Swantee, a annoncé sa démission avec effet immédiat. [RTS]
Le patron de Sunrise, Olaf Swantee, a annoncé sa démission avec effet immédiat. / 12h45 / 1 min. / le 3 janvier 2020
Olaf Swantee quitte la direction générale de l'opérateur téléphonique Sunrise, a annoncé l'entreprise vendredi matin dans un communiqué. Le président et le vice-président, quant à eux, ne se représenteront pas pour un nouveau mandat.

A la tête de Sunrise depuis le 9 mai 2016, Olaf Swantee est remplacé avec effet immédiat par le responsable des finances de l'entreprise, André Krause. Ce dernier avait rejoint le numéro deux helvétique du secteur des télécommunications en 2011, participant notamment à l'entrée en Bourse de la société.

De nationalité allemande, le nouveau patron dispose "d'une vaste expérience" dans le domaine, indique Sunrise dans son communiqué. Il l'a notamment acquise dans ses précédentes fonctions de directeur financier chez Telefónica O2 Germany.

Echec de la fusion avec UPC

Le président du conseil d'administration Peter Kurer et le vice-président Peter Schöpfer ne se représenteront pas, quant à eux, pour un nouveau mandat à la prochaine assemblée générale du groupe. Aucune indication n'a été donnée dans le communiqué sur les raisons de ces départs, mais ces changements interviennent après l'échec de la fusion avec UPC Suisse.

Face à la résistance de certains actionnaires réticents à procéder à une augmentation de capital, Sunrise avait, en effet, abandonné en octobre dernier le rachat d'UPC Suisse pour 6,3 milliards de francs. La résiliation de l'accord de vente avec le propriétaire Liberty Global avait entraîné le versement au géant américain d'une pénalité de 50 millions de francs.

>> Lire à ce sujet: Sunrise renonce à racheter UPC Suisse et notifie son propriétaire

La bourse réagit bien

Ces changements "ne sont pas inattendus après l'échec du rachat d'UPC, mais très regrettables vu la stratégie positive d'Olaf Swantee", ont souligné des spécialistes de la banque Vontobel. Pour eux, le passage de témoin au directeur financier garantit une forme de continuité, mais le groupe doit redéfinir sa stratégie en tant qu'entreprise indépendante.

Malgré ces difficultés, le dividende "attrayant" versé par Sunrise devrait soutenir le cours de l'action, ont estimé dans une note les analystes de l'établissement zurichois. A la Bourse suisse, les investisseurs ont réagi positivement. Le titre Sunrise augmentait de 0,5% à 76.45 francs, s'établissant à contre-courant de l'indice SPI qui se replie de 0,07% pour cette première séance de l'année.

Olaf Swantee (ici en mars 2018) ne dirige plus Sunrise [Walter Bieri - Keystone]Walter Bieri - Keystone
Le directeur de Sunrise Olaf Swantee a démissionné avec effet immédiat / Le 12h30 / 1 min. / le 3 janvier 2020

ats/vic

Publié Modifié