Modifié le 20 décembre 2019 à 11:28

Présider le National "permet de faire réfléchir à des thèmes particuliers"

L'invitée de La Matinale (vidéo) - Isabelle Moret, présidente du Conseil national (PLR)
L'invitée de La Matinale (vidéo) - Isabelle Moret, présidente du Conseil national (PLR) L'invité-e de La Matinale / 11 min. / le 20 décembre 2019
Nouvelle présidente du Conseil national, Isabelle Moret était l'invitée de La Matinale de vendredi. Elle compte profiter de sa nouvelle fonction pour mettre en avant le rôle des femmes et la prévention au sens large.

Présidente du Conseil national depuis le 2 décembre, la PLR vaudoise Isabelle Moret, âgée de 48 ans, est à l'image du nouveau Parlement, qui est le plus jeune et le plus féminin de l'histoire. "Il y a aussi un plus grand nombre de jeunes parents. Cette évolution me réjouit beaucoup, car on a une meilleure représentativité de la population, et cela va peut-être se ressentir dans certains votes", a expliqué la vaudoise dans La Matinale de la RTS vendredi.

Isabelle Moret, conseillère nationale PLR VD

Avoir la confiance de presque l'unanimité de mes collègues me touche énormément

Isabelle Moret, élue à la présidence du Conseil national avec 197 voix sur 200

Candidate malheureuse au Conseil fédéral en 2017, Isabelle Moret a obtenu un score impressionnant de 193 voix sur 200 lors de son élection à la présidence de la Chambre basse. "Avoir la confiance de presque l'unanimité de mes collègues me touche énormément. C'est important pour moi d'avoir la reconnaissance de mes pairs, même si ça implique une grande responsabilité vis-à-vis d'eux".

Une année sous le signe de la prévention

Il est de coutume que le président du Conseil national choisisse un thème - consensuel - qu'il met en avant la durée de son mandat. Pour Isabelle Moret, sa présidence sera sous le signe de la prévention. "J'aimerais parler de la prévention dans un sens large. Il y a bien entendu la prévention en matière de santé, mais pas seulement. Par exemple, la prévention des catastrophes naturelles sera notamment discutée dans le cadre de l'initiative des Alpes. J'aimerais aussi porter une attention particulière sur la prévention pour la biodiversité. Il y a une quarantaine d'espèces endémiques en Suisse. Si elles disparaissent chez nous, elles disparaissent de la planète", détaille la Vaudoise.

Égalité salariale et représentativité des femmes

L'élue PLR aura aussi à coeur de prolonger son combat pour l'égalité entre les hommes et les femmes. "En matière d'égalité salariale, il y a encore du travail à faire. En ce qui concerne la représentation, il y a certes maintenant 40% de femmes au Parlement, mais si vous regardez par exemple la délégation pour le Conseil de l'Europe, elle n'est pas vraiment représentative. Certains partis n'ont pas présenté assez de femmes, ce qui est malheureux", souligne-t-elle.

Le poste de président du Conseil national implique aussi un devoir de représentation à l'étranger, responsabilité qu'Isabelle Moret se réjouit d'endosser: "la diplomatie parlementaire a une grande importance en Suisse, car on n'a que sept ministres. Le Conseil fédéral envoie facilement le président ou le vice-président à l'étranger pour inaugurer des ambassades ou pour ouvrir le terrain à nos diplomates."

Interview radio: Xavier Alonso

Adaptation web: Antoine Schaub

Publié le 20 décembre 2019 à 10:41 - Modifié le 20 décembre 2019 à 11:28