Modifié le 11 décembre 2019 à 18:14

Le Conseil fédéral élu est le moins représentatif depuis 1959

Le Conseil fédéral prête serment après sa réélection.
Le Conseil fédéral prête serment après sa réélection. [Peter Klaunzer - Keystone]
Le Parlement a réélu mercredi le gouvernement le moins représentatif de la force électorale des partis depuis 1959. Près d'un tiers des citoyens ayant voté aux dernières élections fédérales n'ont pas de ministre de leur parti au Conseil fédéral.

La composition actuelle du Conseil fédéral reflète seulement 68,9% des électeurs. Il faut remonter aux années 1950 pour trouver un gouvernement qui fasse moins bien. Après le départ du PS du gouvernement en 1953, le Conseil fédéral représentait moins de 60% des électeurs.

Une situation qui déboucha en 1959 sur l'instauration de la "formule magique": deux PRD, deux PDC, deux PS et un UDC. Le Conseil fédéral représente ainsi plus de 85% des électeurs lors des législatures de 1959 et de 1963.

La formule magique est adaptée en 2003 pour prendre en compte la progression de l'UDC. Mais en 2008, le parti le plus fort (29%) sous la Coupole n'est plus représenté, Samuel Schmid et Eveline Widmer-Schlumpf passant sous la bannière PBD. Le gouvernement représente alors environ 50% des électeurs. Cette situation ne dure que six mois, de juin à décembre 2008. Cette anomalie sera corrigée par l'élection d'Ueli Maurer.

>> Le suivi de la matinée: Ignazio Cassis et tous les autres conseillers fédéraux sont réélus

Les Verts devront attendre

Si le Parlement avait suivi la proposition des Verts en remplaçant Ignazio Cassis par Regula Rytz, il aurait pu se rapprocher des résultats du début des années 1960. Le Conseil fédéral aurait représenté 82,1% des électeurs, du jamais vu depuis 1963.

Les 13,2% des électeurs qui ont voté pour les Verts devront encore attendre pour avoir un conseiller fédéral. C'est la première fois depuis 1959 qu'un parti ayant récolté plus de 10% des voix n'est pas présent au Conseil fédéral. Par comparaison, l'UDC avait un ministre en 1975 alors qu'elle avait recueilli 9,9% des voix des électeurs aux élections fédérales.

ats/nr

Publié le 11 décembre 2019 à 15:57 - Modifié le 11 décembre 2019 à 18:14