Modifié

Le score d'Ignazio Cassis sera au centre de toutes les attentions

Le score d'Ignazio Cassis sera au centre de toutes les attentions [RTS]
Le score d'Ignazio Cassis sera au centre de toutes les attentions / Forum / 2 min. / le 8 décembre 2019
L'Assemblée fédérale va élire les sept conseillers fédéraux mercredi. Candidate hors sérail, la Verte bernoise Regula Rytz vise directement le siège du PLR Ignazio Cassis. Mais une possible manoeuvre du centre pourrait aussi tirer son score vers le bas.

La réélection du conseiller fédéral tessinois pourrait se jouer en deux tours de scrutin. Ne pas obtenir la majorité absolue dès le premier tour serait même du jamais vu dans un passé récent pour un conseiller fédéral en exercice.

Ce scénario n'est pas exclu. Il est même décrit dimanche dans la NZZ am Sonntag. Trois blocs pourraient se distinguer: la gauche, qui soutiendrait sans surprise Regula Rytz; la droite, formée de l'UDC et du PLR, qui voteraient pour Ignazio Cassis; et le centre qui pourrait majoritairement voter au premier tour pour un candidat Vert'libéral.

Le centre pourrait bomber le torse

Dans un scénario de ce type, le PDC, les Vert'libéraux et le PBD enverraient un message fort, en affirmant la force du centre avec pour objectif d'obtenir à terme un deuxième siège au Conseil fédéral au côté de la PDC Viola Amherd.

Cette hypothèse est possible en théorie, d'autant plus que l'élection du 11 décembre se fera à bulletin secret. Ce scénario implique qu'une majorité de démocrates-chrétiens osent marquer ce signal. "Au premier tour, tout est possible", disent discrètement certains élus PDC.

D'autres, comme le Jurassien Charles Juillard, vice-président du parti, disent n'avoir "jamais entendu parler d'un tel scénario". Quoi qu'il en soit, cela devrait alimenter les discussions de la séance de groupe qui se tiendra mardi.

Chez les Vert'libéraux, il est imaginable que plusieurs élus inscrivent le nom de l'un des leurs au premier tour.

>> Voir le débat dans Forum entre Lisa Mazzone (Verts/GE) et Isabelle Chevalley (Vert'libérale/VD):

Lisa Mazzone (Les Verts/GE) [Les Verts - Keystone]Les Verts - Keystone
Les Verts libéraux sont-ils responsables de l'échec annoncé de Regula Rytz? Débat entre Lisa Mazzone et Isabelle Chevall / Forum / 11 min. / le 8 décembre 2019

Un score utilisé par ses adversaires?

L'Assemblée fédérale offre un maximum de 246 voix. Traditionnellement, une élection en dessous de 150 suffrages est considérée comme un mauvais score. Le symbole très fort serait qu'Ignazio Cassis réussisse un score encore plus bas et ne soit élu qu'au deuxième tour.

Cette hypothèse serait peut-être la conséquence de l'éparpillement des voix plutôt qu'une attaque frontale contre le ministre PLR. Mais certains adversaires feraient alors probablement le lien avec le bilan mitigé du Tessinois, notamment critiqué pour sa gestion du dossier européen. Des pressions qui pourraient lui faire lâcher le Département des affaires étrangères.

Julien Bangerter/jfe

Publié Modifié