A Table

Emission

Publié le 04 décembre 2019 à 18:14 - Modifié le 10 décembre 2019 à 14:15

A Table

Retrouvez ici la chronique mensuelle du 12:45 qui parle de cuisine et d’alimentation.

  • 4 décembre 2019

    Comment traverser les repas de fêtes quand on a un régime alimentaire différent?

    Notre rendez-vous "A table": comment concilier menus de fête et régimes alimentaires spéciaux?
    12h45 - Publié le 04 décembre 2019

    Qu'elles soient véganes, allergiques au gluten, intolérantes au lactose, ou autre, les personnes ayant un régime alimentaire particulier appréhendent les fêtes de fin d'année, à cause des repas. Et pour les celles qui les invitent, la préparation du repas peut devenir un vrai casse-tête. Alors certains finissent par boycotter ces moments de rassemblement autour de la table.

    Pour la sociologue Ophélie Bidet, les réactions sont très émotionnelles car l'alimentation est liée à l'identité partagée par un groupe. "Refuser de manger un plat traditionnel peut être vu comme le fait de tourner le dos à sa famille, à ses racines, à son histoire, cela signifie ne plus vouloir faire partie du groupe", explique la sociologue.

    Du côté des personnes ayant choisi leur régime alimentaire, le fait de ne pas faire d'exception pour une occasion spéciale peut être perçu comme un caprice. Cependant, si cela ne les mettra pas en danger, psychologiquement, le fait de se forcer peut être vécu comme une violence. Cela revient à nier les valeurs et les convictions de la personne concernée.

    Des solutions pour retrouver la sérénité

    Pour les personnes avec un régime alimentaire différent, il faut qu'elles gardent en tête que les hôtes-ses vont probablement se sentir dépourvu-e-s, car ils-elles ne connaissent pas les stratégies pour cuisiner en remplaçant tel ou tel aliment, où trouver un ingrédient spécifique, quels sont les produits tolérés ou non. Il faut se rappeler des solutions trouvées au moment où l'on a mis en place son régime alimentaire et surtout en parler, en avance de préférence.

    Pour les personnes qui reçoivent, l'idéal est de ne pas prendre personnellement des refus de manger ou des demandes de préparation différentes, mais plutôt comme une opportunité de découvrir une nouvelle façon de cuisiner, de nouvelles saveurs. En séparant les aliments ou en prévoyant des accompagnements supplémentaires, cela peut suffire à satisfaire tout le monde.

    Un menu adapté à tous (ou presque)

    Le chef Benoît Carcenat, Meilleur Ouvrier de France, à l'école hôtelière de Glion est habitué aux contraintes alimentaires. Dans l'un des restaurants du campus, le Fresh, une attention particulière est de mise pour éviter ou remplacer le gluten, le sucre raffiné, les œufs, le lactose, la viande ou le poisson. Voici le menu festif en trois services, adapté au plus grand nombre, proposé par le chef:

    Recette du velouté de radis noir
    Recette du velouté de radis noir [ - RTS]

    Recette de la déclinaison de courges
    Recette de la déclinaison de courges [RTS]

    Recette de la bûche de Noël
    Recette de la bûche de Noël [RTS]