Modifié le 22 novembre 2019 à 20:40

Le PLR n'auditionnera aucun candidat Vert pour le Conseil fédéral

Le chef du Département fédéral des affaires étrangères Ignazio Cassis.
Le siège d'Ignazio Cassis est menacé par Les Verts [Denis Balibouse - Reuters]
Alors que le siège d'Ignazio Cassis sera convoité par Les Verts lors du renouvellement du Conseil fédéral le 11 décembre prochain, le PLR prône la réélection de tous les ministres sortants. Aucun candidat écologiste ne sera auditionné.

"Les bilans d'Ignazio Cassis et de Karin Keller-Sutter légitiment clairement les deux sièges libéraux-radicaux au sein du Conseil fédéral": le groupe libéral-radical a décidé vendredi à l'unanimité de recommander la réélection de tous les conseillers fédéraux en fonction, car la stabilité est à ses yeux "le secret de la réussite de la Suisse".

Dans son communiqué, le groupe PLR assure que le parti "a clairement droit à deux sièges", car "il constitue le troisième parti au niveau national et reste le parti le plus fort en Suisse romande".

Les candidats écologistes pas auditionnés

Réagissant à la volonté des Verts de faire entrer leur présidente Regula Rytz au Conseil fédéral aux dépens du ministre tessinois, le groupe précise que les écologistes devront "prouver, au cours de la législature à venir, qu'ils sont capables de réunir des majorités - et de confirmer leurs résultats".

>> Lire aussi: Les Verts appuient Regula Rytz pour ravir un siège au PLR

Pour le PLR, "il est tout à fait possible de modifier la formule magique", mais "la précipitation est mauvaise conseillère". Et comme il estime "l'attaque des Verts injustifiée", le groupe PLR ne procédera à aucune audition des candidats que proposeront Les Verts.

>> Le débat de Forum entre Lisa Mazzone (Verts/GE) et Benjamin Roduit (PDC/VS):

Candidature de Regula Rytz: débat entre Lisa Mazzone et Benjamin Roduit
Forum - Publié le 22 novembre 2019

boi

Publié le 22 novembre 2019 à 18:20 - Modifié le 22 novembre 2019 à 20:40