Modifié le 22 novembre 2019 à 20:42

Les Verts appuient Regula Rytz pour ravir un siège au PLR

Regula Rytz sera la seule candidate des verts pour le Conseil fédéral
Regula Rytz sera la seule candidate des verts pour le Conseil fédéral 19h30 / 1 min. / le 22 novembre 2019
Une "bâtisseuse de ponts" qui doit entrer au Conseil fédéral et confirmer le bouleversement électoral du 20 octobre: c'est par ces mots que le groupe des Verts a apporté vendredi son soutien à Regula Rytz. Les écologistes disent "attaquer clairement un siège du PLR".

Réuni vendredi, le groupe des Verts a sans surprise apporté son soutien à Regula Rytz, qui a annoncé jeudi la volonté de briguer un siège au Conseil fédéral lors du renouvellement du collège le 11 décembre.

La décision du groupe a été unanime: Regula Rytz est la meilleure candidate et aucun autre candidat ne sera proposé. "On peut lui faire confiance. C'est une bâtisseuse de ponts", a déclaré le chef du groupe Balthasar Glättli, ajoutant qu'elle connaissait le Palais fédéral comme sa poche.

>> Lire aussi: La Verte Regula Rytz annonce sa candidature pour le Conseil fédéral

"Nous attaquons clairement un siège du PLR"

Le conseiller national zuichois a déclaré que "le 20 octobre a été un bouleversement. Le paysage politique suisse a été bouleversé. Et ces élections doivent avoir des conséquences".

Mais, a-t-il averti, Les Verts et Madame Rytz ne joueront pas de "petits jeux" pour destituer un ministre PS ou PDC. "Nous attaquons clairement un siège du PLR."

L'élection du Tessinois Ignazio Cassis précédant celle de sa collègue de parti Karin Keller-Sutter pour des raisons d'ancienneté, Regula Rytz tentera de ravir son siège en premier. En cas d'échec, il n'est pas certain qu'elle attaquera Karin Keller-Sutter. Regula Rytz l'avait exclu jeudi en invoquant la volonté de ne pas s'opposer à une femme après la vague violette des élections. Le groupe en a discuté, mais il n'a pas encore tranché la question.

>> Voir la réaction du PLR: Le PLR n'auditionnera aucun candidat Vert pour le Conseil fédéral

Partie difficile pour Les Verts

A la tête de son parti depuis 2012, Regula Rytz est conseillère nationale depuis huit ans. L'élue de 57 ans dispose d'une solide expérience gouvernementale acquise au sein de l'exécutif de la capitale.

Mais la partie sera difficile car tous les ministres en place se représentent. Le succès des Verts dépendra des alliances qui pourront être conclues avec les autres partis. Les tractations vont déjà bon train à trois semaines de l'élection.

Les réactions étaient mitigées jeudi. Le PS s'est réjoui d'une candidature clarifiant les choses. L'UDC n'est pas hostile à la présence d'une Verte, mais il estime que le PS est surreprésenté au même titre que le PLR et verrait d'un bon oeil le départ de Simonetta Sommaruga.

Le profil très à gauche de Regula Rytz dérange du côté des Vert'libéraux. Comme le PDC, le groupe n'a toutefois pas encore officiellement pris position.

>> Les précisions de Rouven Gueissaz dans le 19h30:

"Regula Rytz se lance dans une mission impossible", dit Rouven Gueissaz.
19h30 - Publié le 22 novembre 2019
 

ats/boi

Publié le 22 novembre 2019 à 16:47 - Modifié le 22 novembre 2019 à 20:42