Publié

Mais où finissent les émissions de caoutchouc des pneus?

illustration [Alexandra Wey - Keystone]
Mais où finissent les émissions de caoutchouc des pneus? / La Matinale / 2 min. / le 14 novembre 2019
En Suisse, environ 97% des micro-particules de caoutchouc présentes dans l'environnement proviennent de l'abrasion des pneus. C'est ce que révèle une étude mandatée par la Confédération.

Après la pollution due aux déchets plastiques, voici celle qui émane des restes de nos pneus. Une étude publiée ce jeudi montre que l'usure des pneus est responsable de 97% des micro-particules de caoutchouc présentes dans l'environnement. Ces résidus se retrouvent dans les sols, les eaux et, dans une moindre mesure, l'air.

On appelle ça les micro-gommes. Comme les fines particules de plastiques, on les identifie dans la nature avec plus ou moins de conséquences néfastes.

Les micro-gommes peuvent se retrouver dans des zones artificielles comme du faux gazon, des pistes de jeux ou de jardin d'enfant. Mais la part des granules de caoutchouc dispersées est dérisoire. C'est bien l'abrasion des pneus des véhicules qui constitue l'essentiel des poussières de gommes éjectées autour de nous.

Quel impact ?

Ce n'est pas anodin. Les chercheurs de l'Empa, le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche, avancent le chiffre de 200'000 tonnes de micro-gomme qui se sont accumulées dans notre environnement au cours des trente dernières années.

A ce stade, il reste encore à évaluer les impacts de cette dissémination de caoutchouc. "A partir de ces résultats, l'objectif est d'étudier plus en détail les conséquences sur l'environnement. C'est une chose de connaître la quantité, désormais il faut savoir quelle est la toxicité. Nous devons savoir quel est le risque lié à ces particules. Cette étude est un signal pour montrer qu'il faut faire plus de recherches sur la toxicité de ces matériaux", estime Delphine Kawecki-Wenger, doctorante à l'Empa.

Où partent les émissions de caoutchouc des pneus? 22% dans l'eau, 74% sur le bord de la route et 4% dans les sols. [Empa ]Où partent les émissions de caoutchouc des pneus? 22% dans l'eau, 74% sur le bord de la route et 4% dans les sols. [Empa ]Il s'agit désormais de connaître les impacts sur l'ensemble du territoire suisse, notamment l'ampleur de la contamination des sols et des eaux, et aussi des éventuels risques pour la santé.

A ce propos, on sait déjà que l'Empa considère les effets sur l'humain des micro-caoutchouc comme faible, d'après une précédente étude qualitative.

Dans un troisième temps, l'Office fédéral de l'environnement pourra émettre un certain nombre de recommandations. Cela pourrait à terme avoir des répercussions sur le trafic routier, voire sur la conception même des matériaux constituant les pneus.

Pierre-Etienne Joye

Publié