Modifié

Le Vert Antonio Hodgers candidat au Conseil fédéral? "La question se pose"

Le conseiller d'Etat genevois Antonio Hodgers. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Un représentant des Verts au Conseil fédéral? Antonio Hodgers sort du bois / Forum / 3 min. / le 23 octobre 2019
A l'heure où les partis écologistes estiment qu'il faut revoir la composition du Conseil fédéral après leur percée lors des élections de dimanche, le conseiller d'Etat Vert genevois Antonio Hodgers se "pose la question" de sa candidature au gouvernement, déclare-t-il à la RTS.

Les Verts ont réussi dimanche une percée de 5,9 points à 13%, devenant la quatrième force politique du pays avec 28 sièges. Les Vert’libéraux gagnent eux aussi 9 sièges supplémentaires, à 16 au total, grâce à une progression de 3,3 points. Forts de ce succès historique, la présidente des Verts Regula Rytz et son homologue des Vert’libéraux Jürg Grossen estiment qu'il faut revoir la composition du Conseil fédéral.

Interrogé dans l'émission Forum, Antonio Hodgers n'a pas fermé la porte à une éventuelle candidature: "Comme j'ai siégé six ans à Berne et qu'aujourd'hui je siège dans un exécutif, c'est une question qui peut se poser. En tout cas, pour moi, elle se pose", dit-il.

Le conseiller d'Etat Vert genevois reste toutefois prudent: "Cette question se pose dans un contexte qui est celui des discussions à Berne et des discussions avec la direction des Verts suisses. Donc c'est extrêmement abstrait et il y a encore beaucoup de choses qui sont ouvertes."

Représentation des femmes

Plusieurs considérations doivent être prises en compte, insiste Antonio Hodgers: "Il faut voir si le parti des Verts vise un siège alémanique ou romand." La représentation féminine entre également dans l'équation, selon lui: "L'élection de dimanche est une victoire des écologistes et des jeunes, mais c'est aussi une victoire des femmes. Il paraîtrait normal et naturel que Les Verts privilégient une candidature féminine".

Et de préciser qu'il y a également d'autres considérations, personnelles mais aussi politiques: "Le gouvernement genevois traverse une passe difficile. Et comme président de ce gouvernement, il m'appartient d'être attentif et présent."

>> Les réactions à cette annonce dans Forum:

L'intérêt du Vert Antonio Hodgers pour le Conseil fédéral précipité pour la droite genevoise [RTS]
L'intérêt du Vert Antonio Hodgers pour le Conseil fédéral précipité pour la droite genevoise / Forum / 2 min. / le 24 octobre 2019

Plusieurs papables

En plus d'Antonio Hodgers, d'autres noms circulent pour une éventuelle candidature écologiste au Conseil fédéral. Il y a notamment ceux de la présidente des Verts Regula Rytz (BE) et de la conseillère nationale Maya Graf (BS).

On parle également de l'ancien conseiller d'Etat bernois Bernhard Pulver, un rassembleur, mais qui a choisi de se mettre en retrait de la vie politique. Un autre Bernois, Alec Von Graffenried, est aussi cité, tout comme la Vaudoise Adèle Thorens, qui a fait un très beau score dimanche. Mais, dit-elle, "il faut déjà que je sois élue au second tour" au Conseil des Etats.

Interrogée sur une éventuelle candidature d'Antonio Hodgers, elle répond: "Chez les Verts, le fait d’être un homme n’est pas forcément un atout." Par ailleurs, comme plusieurs de ses collègues, Adèle Thorens se demande si le moment est stratégiquement idéal pour les Verts d'accéder au Conseil fédéral.

Les Verts, qui ont devancé le PDC au Conseil national et représentent désormais la quatrième force politique du pays, n'ont pas encore décidé d'une éventuelle candidature au Conseil fédéral. La direction du parti doit en discuter prochainement.

>> Lire: Poussée verte, recul de la droite: la nouvelle carte politique de la Suisse

Alexandra Richard/hend

Publié Modifié