Visuel Podcast "Les Elles du pouvoir" pour page spéciale.

Podcasts

Publié le 18 octobre 2019 à 09:45 - Modifié le 18 octobre 2019 à 12:23

Les Elles du pouvoir, entretiens avec des femmes qui ont marqué la Suisse

Elles sont conseillères fédérales, parlementaires, cheffes d’entreprises ou universitaires et elles ont marqué la Suisse par leur action, leur engagement. Comment en sont-elles arrivées là? Qu’est-ce qui les a poussées ou freinées?

Alors que la Suisse a connu une mobilisation de femmes sans précédent cette année, Romaine Morard est allée à la rencontre de Doris Leuthard, Géraldine Savary, Chantal Balet, Christiane Brunner pour leur poser des questions sur leur vie de fille, de femme ou de mère.

  • Les podcasts

    Les Elles du pouvoir

    Les podcasts  complets sont disponibles dès ce vendredi sur l'application RTS PLAY et sur toutes les plateformes habituelles comme Spotify, Deezer, Apple…

  • De quoi s'agit-il?

    Les explications de Romaine Morard

    La Matinale - Présentée par Romaine Morard
    RTS
    La Matinale - Publié le 18 octobre 2019

  • Episode 1

    Doris Leuthard

    L'ancienne conseillère fédérale Doris Leuthard se souvient du moment où elle a prêté serment au gouvernement, quand sa vie a radicalement changé.

    Celle qui a été ministre durant 12 ans se rappelle d'avoir beaucoup discuté avec son mari de ce bouleversement, de la nouvelle organisation à la maison, de qui fera la cuisine et remplira le frigo, de qui lavera les vêtements.

    Doris Leuthard.
    Alexandra Wey - Keystone
    La Matinale - Publié le 14 octobre 2019

  • Episode 2

    Géraldine Savary

    Quatre jours après la fin de son mandat politique, Géraldine Savary se souvient de ses débuts en politique quand elle avait 25 ans. La Vaudoise a débarqué à Berne avec un enfant âgé d'un mois seulement et un conjoint sortant de maladie. Elle s'est sentie exilée de sa famille avec une angoisse au ventre et un sentiment de solitude car elle ne connaissait que peu de monde.

    Il y avait alors très peu de femmes sous la Coupole et il n'a pas été facile de se faire une place dans une assemblée masculine. Géraldine Savary confie aussi qu'elle a dû cacher une partie de sa féminité pour s'éviter certains regards ou questions.

    La conseillère aux Etats socialiste vaudoise Géraldine Savary.
    Anthony Anex - Keystone
    La Matinale - Publié le 14 octobre 2019

  • Episode 3

    Chantal Balet

    Ex-madame Economiesuisse, le Valaisanne Chantal Balet a toujours côtoyé les cercles de pouvoir économiques et politiques. Libérale et engagée pour l'égalité, celle qui se dit féministe de droite a dû faire sa place dans un Valais conservateur et patriarcal. Et cela n'a pas toujours été simple...

    Chantal Balet se souvient de remarques difficiles à entendre, quand on lui parlait de sa jupe plutôt que de politique. Et de s'énerver quand on lui dit que les femmes ne s'entendent pas entre elles.

    Chantal Balet.
    Marcel Bieri -
    La Matinale - Publié le 16 octobre 2019

  • Episode 4

    Christiane Brunner

    Icône de la cause des femmes en Suisse, Christiane Brunner se souvient de 1991, quand elle a avec d'autres mis sur pied la première grève des femmes. Sans téléphone portable ni internet mais avec des tracts, elle n'était pas du tout sûre que cela marche.

    Deux ans après, Christiane Brunner a été propulsée sur le devant de la scène en se lançant dans la course au Conseil fédéral. Avec pour conclusion une non-élection qui a fait descendre des milliers de femmes dans la rue. La Genevoise évoque les violences sexistes qu'elles a subies à cette époque, ainsi que les attaques personnelles, allant du look à l'avortement en passant par une prétendue photo d'elle nue sur une table.

    L'ancienne conseillère aux Etat genevoise socialiste Christiane Brunner.
    Yoshiko Kusano - Keystone
    Sur les pas - Publié le 17 octobre 2019

  • Episode 5

    Monica Bonfanti

    Elle détient un record de longévité. Celui de la plus ancienne cheffe dʹune police cantonale en poste. Treize ans quʹelle dirige la police genevoise. Et pourtant, ça nʹétait pas gagné. Quand Monica Bonfanti est nommée, elle est la première femme à ce poste en Suisse romande. Une nomination qui fait du bruit. Femme. Jeune. On parle davantage de son physique que de ses compétences.

    Dans ce podcast, la Tessinoise revient sur ses débuts mouvementés. Sur sa passion de toujours pour la criminologie. Et elle nous parle de ce poste si particulier quʹelle occupe. La responsabilité de la sécurité dʹun canton. La direction de plus de 2000 personnes. Un engagement sans faille, qui laisse peu de place au reste. Et ça lui convient.

    Monica Bonfanti.
    Martial Trezzini - Keystone
    La Matinale - Publié le 18 octobre 2019