Modifié le 07 octobre 2019 à 11:13

Dix partis, vingt candidats, 90 secondes et des questions en rafale

Pour l'électeur, le choix est parfois cornélien. Les candidats n'ont en effet jamais été aussi nombreux que pour les élections fédérales du 20 octobre. Nos questions en rafale vous permettront peut-être d'y voir un peu plus clair, ou au moins de mieux connaître certains candidats de votre canton.

A l'approche des élections fédérales, deux candidats issus de chacun des dix partis admis aux émissions électorales de la RTS répondent dans Face aux partis aux questions des chefs des rubriques politiques de la TV et de la radio, Linda Bourget et Thibaut Schaller. Dans une série de questions en rafale, sérieuses ou anecdotiques, ils développent le programme de leur formation, mais se dévoilent aussi plus personnellement. Un concentré de politique en moins de deux minutes.

1 - L'UDC

"C'est ce qu'on appelle un blanc..." Alors que leur parti veut que tout le monde apprenne l'hymne national à l'école, la Genevoise Céline Amaudruz et le Fribourgeois Emmanuel Kilchenmann peinent à réciter les paroles du Cantique suisse. La vice-présidente de l'UDC Suisse et le conseiller général de la Ville de Fribourg s'expriment également sur le droit à l'avortement, les zones 30 km/h dans les villes ou encore l'accord de libre-échange avec le Mercosur.

Face aux partis - Questions en rafale à l'UDC
L'actu en vidéo - Publié le 03 octobre 2019

2 - LE PS

Les socialistes se veulent proches du peuple. Mais savent-ils combien coûte un pain au chocolat? Question difficile pour la Vaudoise Ada Marra (VD), peu friande de cette viennoiserie. La vice-présidente du PS Suisse ainsi que son collègue de parti Pierre Mauron, député au Grand Conseil fribourgeois, sont interrogés sur bon nombre d'autres sujets comme le dépassement du capitalisme, le port de la burqa, la suppression de l'armée ou les taxis Uber.

Face aux partis - Questions en rafale au PS
L'actu en vidéo - Publié le 03 octobre 2019

3 - LE PLR

Faut-il plafonner le salaire des patrons des CFF et de La Poste? Etes-vous favorable à un congé paternité de quatre semaines? Airbnb est-il un bienfait pour l'économie suisse? C'est surtout sur des sujets économico-sociétaux que doivent se prononcer le conseiller national valaisan Philippe Nantermod, vice-président du PLR Suisse, et Simone de Montmollin, députée au Grand Conseil genevois. Normal, le PLR se revendiquant souvent "parti de l'économie".

Face aux partis - Questions en rafale au PLR
L'actu en vidéo - Publié le 03 octobre 2019

4 - LE PDC

Dans Parti démocrate-chrétien, il y a "chrétien". D'ailleurs, pouvez-vous réciter le "Je vous salue Marie", a-t-on demandé à la conseillère nationale fribourgeoise Christine Bulliard-Marbach et au ministre jurassien Charles Juillard. Réponse cinglante du vice-président du PDC Suisse: "On est là pour parler de nos convictions, de ce qu'on veut proposer au citoyen, qu'il soit croyant ou non. Le "Je vous salue Marie" n'a pas grand-chose à faire là-dedans." Les deux candidats préfèrent parler de la laïcité, du mariage pour tous et de la taxe sur les billets d'avion.

Face aux partis - Questions en rafale au PDC
L'actu en vidéo - Publié le 03 octobre 2019

5 - LES VERTS

A côté des questions environnementales, l'égalité est un des grands combats des Verts. Et pourtant, la conseillère nationale genevoise Lisa Mazzone et le député vaudois Raphaël Mahaim sont incapables de citer le nom d'une seule joueuse de l'équipe de Suisse de football. Les deux candidats écologistes sont aussi invités à s'exprimer sur des sujets aussi divers que l'expérimentation animale, le retour au pays des djihadistes suisses et les achats en ligne.

Face aux partis - Questions en rafale aux Verts
L'actu en vidéo - Publié le 03 octobre 2019

6 - LE POP-PST/SOLIDARITÉS

Combien coûte un litre d'essence sans plomb? Le Neuchâtelois Denis de la Reussille (POP) et la Genevoise Stéfanie Prezioso (Solidarités), qui tous deux ne possèdent pas de voiture, sont bien en peine de répondre. Cette question est pourtant une préoccupation quasi quotidienne d'une bonne partie des électeurs. Les deux candidats de la gauche de la gauche sont aussi interrogés sur Roger Federer, sur Fidel Castro, sur la 5G et sur les transports publics.

Face aux partis - Questions en rafale au POP-PST-Solidarités
L'actu en vidéo - Publié le 03 octobre 2019

7 - LES VERT'LIBÉRAUX

Combien d'oiseaux une éolienne tue-t-elle chaque année en moyenne? "Vingt et un", répond du tac au tac la conseillère nationale vaudoise Isabelle Chevalley. Achat de nouveaux avions de combat, projets de dépollution en Afrique, soutien à un éventuel conseiller fédéral vert: la vice-présidente du Parti vert'libéral suisse et son collègue de parti neuchâtelois Julien Noyer sont amenés à donner leur avis sur des thèmes extrêmement variés.

Face aux partis - Questions en rafale aux Vert'libéraux
L'actu en vidéo - Publié le 03 octobre 2019

8 - LE MCG

Francisco Valentin, président du Mouvement citoyens genevois, et Françoise Sapin, députée au Grand Conseil genevois, briguent tous les deux un siège au Conseil national. Alors, question piège: comment dit-on "libre circulation des personnes" ou "frontaliers" en allemand? Pas de réponse. Les candidats MCG sont plus à l'aise pour se prononcer sur la privatisation de Swisscom, le mariage pour tous, la présence des 4x4 en ville ou la protection des travailleurs âgés.

Face aux partis - Questions en rafale au MCG
L'actu en vidéo - Publié le 03 octobre 2019

9 - LE PBD

Oui, manger moins de viande est une bonne idée. Et oui aussi, les agriculteurs devraient en faire davantage en matière de protection de l'environnement. Comme le PLR, le PBD semble lui aussi avoir été emporté par la vague écolo, si l'on en croit le Glaronais Martin Landolt, président du parti national, et la Jurassienne bernoise Christine Bühler. Port de la burqa, publicité pour le tabac, pilule contraceptive, ...: les sujets dépassent toutefois la seule question environnementale.

Face aux partis - Questions en rafale au PBD
L'actu en vidéo - Publié le 03 octobre 2019

10 - Centre Gauche-PCS

Le Parti chrétien-social de Suisse romande (Centre Gauche-PCS) n'est plus représenté sous la Coupole fédérale depuis huit ans. Mais en quoi le Centre Gauche-PCS diffère-t-il du Parti socialiste et des autres formations de gauche? Hausse des impôts des plus riches, gratuité des transports publics, écologie: les réponses de la députée jurassienne Géraldine Beuchat et du député fribourgeois Benoît Rey, tous deux candidats au Conseil national.

Face aux partis - Questions en rafale au PCS
L'actu en vidéo - Publié le 03 octobre 2019

Linda Bourget, Thibaut Schaller et Didier Kottelat

Publié le 03 octobre 2019 à 19:18 - Modifié le 07 octobre 2019 à 11:13