Modifié

Mal entretenu, le parc immobilier de l'armée a grand besoin de rénovations

La caserne de Grolley, dans le canton de Fribourg. [Peter Schneider - Keystone]
Mal entretenu, le parc immobilier de l'armée a grand besoin de rénovations / Le Journal horaire / 19 sec. / le 22 septembre 2019
Des milliers de biens fonciers de l'armée suisse sont laissés à l'abandon, rapporte la SonntagsZeitung, qui se réfère à une enquête interne d'Armasuisse Immobilier, le gestionnaire de l'immobilier de l'armée suisse.

Plus de 70% des 4500 sites militaires en service actuellement ont besoin d'être rénovés. Onze pour cent des bâtiments militaires, dont la valeur à neuf atteignait 2,3 milliards de francs au total, ont été tellement mal entretenus qu'ils doivent être démolis et reconstruits. Les 62% restants, d'une valeur de 12,8 milliards de francs, doivent être rénovés pour une somme totale qu'Armasuisse estime à 5,8 milliards de francs.

"Il faut s'attendre à une multiplication des fermetures de bâtiments", est-il écrit dans le document. Des accidents et des dommages corporels sont en outre possibles dans certains immeubles, précise le texte.

Travaux d'entretien jusqu'en 2035

Selon un rapport du Contrôle fédéral des finances, des travaux d'entretien de 480 millions de francs par année sont nécessaires jusqu'en 2035 au moins pour arrêter une perte de valeur. Pourtant, cette somme est loin d'être atteinte. En 2019, la Confédération a seulement investi 180 millions pour conserver la valeur des bâtiments.

ats/ebz

Publié Modifié