Modifié le 22 août 2019 à 15:05

En Suisse, plus de 250'000 personnes se blessent à la maison chaque année

Les escaliers occasionnent environ 25'000 accidents par année en Suisse.
250'000 personnes se blessent à domicile chaque année en Suisse Le Journal horaire / 22 sec. / le 22 août 2019
Chaque année, plus de 250'000 personnes domiciliées en Suisse se blessent à la maison ou dans le jardin, révèlent jeudi des statistiques du Bureau de prévention des accidents (bpa). Les incidents à domicile concernent surtout des chutes.

Environ 125'000 chutes ont lieu tous les ans dans le cadre de l'habitat privé. Si elles concernent autant les adultes (50'000) que les seniors (45'000), les personnes âgées se blessent plus sérieusement. Quelque 1500 seniors (plus de 65 ans) périssent même chaque année lors de chutes, contre 82 personnes chez les 17-64 ans.

Par ailleurs, le salon et la chambre à coucher sont le théâtre de la plupart des accidents, quelque 66'000 par an, dévoilent les données du bpa. Les escaliers occasionnent quant à eux environ 25'000 accidents. Enfin, la salle de bain, avec 16'000 blessés, se révèle être l'un des lieux les plus "sûrs" à la maison.

Les accidents à domicile peuvent aussi prendre la forme de coupures, de piqûres d'insectes ou de morsures d'animaux. Ils constituent un quart de tous les accidents non-professionnels recensés par le bpa. Ces derniers font plus d'un million de blessés et coûtent la vie à plus de 2400 personnes chaque année en Suisse.

Sports de montagne

Le rapport dresse aussi le bilan des accidents en lien avec la pratique du sport. Chaque année, 400'000 sportifs résidant en Suisse se blessent dans des accidents qui se produisent dans leur pays ou à l’étranger. En moyenne, 181 y laissent leur vie, dont 124 en Suisse et 57 à l’étranger.

Les sports de montagne (randonnée, alpinisme, escalade) sont ceux qui font le plus de victimes mortelles (80). A l'inverse, les activités sportives les moins dangereuses répertoriées par le bpa sont la pêche (2 morts chaque année en moyenne), la promenade (3 morts) ou encore les sports équestres (1 mort).

gma avec l'ats

Publié le 22 août 2019 à 14:59 - Modifié le 22 août 2019 à 15:05

Des accidents qui ont un coût

Outre les souffrances physiques et psychiques, les accidents non-professionnels occasionnent des coûts matériels de 12 milliards de francs par année, indique le bpa. Le bureau assure donc mettre tout en oeuvre pour éviter les accidents graves ou mortels.