Modifié

Le Locle, bonne dernière des villes suisses

Pourtant inscrite au Patrimoine de l'Unesco, Le Locle est dernière du classement.
Pourtant inscrite au Patrimoine de l'Unesco, Le Locle est dernière du classement.
Pour la quatrième année consécutive, Le Locle est la ville de Suisse où il fait le moins bon vivre, à en croire le magazine économique alémanique Bilanz. A l'autre extrémité, Zoug reste la ville la plus attrayante, devant Zurich.

Comme les trois années précédentes, Le Locle se retrouve en
queue de classement, à la 129e position, ceci alors même que la
cité horlogère des Montagnes neuchâteloises vient d'être inscrite
au Patrimoine mondial de l'UNESCO aux côtés de La
Chaux-de-Fonds.

Invité à réagir par Bilanz, le président du Locle Denis de la
Reussille déplore la prédominance de critères économiques. Selon
lui, la qualité de vie dans sa ville est «très élevée». Il relève
que si 1% de la population utilise régulièrement l'avion, 99% sont
heureux de ne pas en subir les nuisances sonores.

Zoug toujours en tête

Les quatre villes où la charge fiscale est la plus lourde sont
toutes sise dans la région: La Chaux-de-Fonds (119e place au
classement général), Le Locle, Neuchâtel (58e) et Delémont
(124e).

Pour «Bilanz», la ville la plus attrayante de Suisse reste le
paradis fiscal de Zoug. Installée au bord de son lac, la ville
semble aussi idyllique en termes de marché du travail. En termes de
fiscalité, elle est toutefois devancée par Freienbach (SZ) et Baar
(ZG).

Au classement général, la commune schwyzoise occupe d'ailleurs le
troisième rang derrière Zurich. Bâle se place en 40e position et
Berne en 43e seulement. La première ville tessinoise est Lugano
(34e).

ap/sbo

Publié Modifié

Nyon, première ville romande

La première ville romande est Nyon, qui figure en 16e position.

Suivent Genève (21e), Le Grand-Saconnex (32e), Carouge (33e), Lausanne (41e), Sion (53e), Vevey (56e), Morges (64e), Meyrin (67e), Fribourg (70e), Montreux (70e), Gland (76e), Bienne (79e), Versoix (81e), Martigny (82e), Vernier (84e), Ecublens (86e), Pully (86e), Villars-sur-Glâne (89e), Lancy (91e), Chêne-Bougeries (96e), La Tour-de-Peilz (104e), Bulle (106e), Sierre (110e), Yverdon-les-Bains (111e), Thônex (114e), Monthey (115e), Renens (121e), Onex (126e) et Prilly (127e).

Un mode de classement complexe

Pour établir son classement publié jeudi, Bilanz a comparé toutes les communes de plus de 10'000 habitants de Suisse, en prenant en compte une cinquantaine de facteurs.

Les communes ont ensuite été classées selon neuf critères: la fiscalité, la richesse, le dynamisme, le marché du travail, les transports publics, la situation centrale, les structures sociales, le tourisme ainsi que la qualité de vie et de repos, mesurée notamment par la proximité d'un lac, les espaces verts ou la valeur patrimoniale.