Modifié le 19 août 2019 à 11:08

En Suisse, 87% des salariés se déclarent satisfaits par leur emploi

Au Tessin, une mesure permet de contrôler systématiquement les conditions salariales des travailleurs étrangers lors des demandes de permis.
Les salariés en Suisse sont en grande majorité satisfaits par leur travail Le Journal horaire / 21 sec. / le 19 août 2019
Le nombre de salariés en Suisse satisfaits par leur emploi s'est stabilisé à un niveau élevé (87%), selon une étude du cabinet de conseils EY. L'autonomie, la flexibilité, la variété, les relations interpersonnelles ou l'âge sont des facteurs déterminants.

La satisfaction est néanmoins contrastée selon les secteurs économiques, peut-on lire dans un communiqué publié lundi. Alors qu'elle a augmenté, en comparaison annuelle, dans le bâtiment (+9%) et la construction de machines/usines (+10%), elle s'est affichée en net recul (-9%) dans le secteur des banques et des compagnies d'assurance.

EY précise toutefois que ce résultat est moins représentatif en raison du petit nombre de personnes interrogées. Le secteur pharmaceutique/biotech est resté inchangé, à un niveau élevé.

Les facteurs contribuant à la satisfaction professionnelle sont l'autonomie, la flexibilité, la variété et le contact avec les gens. Sans surprise, une lourde et longue charge de travail ainsi qu'une faible rémunération ont l'effet inverse. Une organisation inadéquate (7%) et de mauvaises conditions de travail (7%) ont plus souvent été critiquées lors du dernier sondage.

Relations interpersonnelles

L'âge est un facteur déterminant de la satisfaction au travail: le groupe des 45-54 ans est celui qui en éprouve le moins (-6%), tandis que les employés plus jeunes ainsi que ceux plus âgés sont plus comblés. Les plus déçus ne prévoient toutefois pas forcément de changer d'emploi au cours de l'année à venir puisque seul un quart des personnes interrogées l'envisagent, principalement de jeunes salariés urbains.

Selon l'enquête, les aspects les plus importants de la vie professionnelle sont de nature interpersonnelle. Les plus cités sont une bonne relation avec les collègues (66%), la reconnaissance des performances (65%) et une bonne relation avec les supérieurs (60%).

ats/pym

Publié le 19 août 2019 à 10:18 - Modifié le 19 août 2019 à 11:08