Modifié le 18 août 2019 à 22:38

"Le chef de famille, c'est l'homme!" dit une brochure d'HotellerieSuisse

La brochure vise à assurer le meilleur accueil aux hôtes du Golfe en Suisse.
Brochure polémique sur l'accueil des touristes du Golfe: interview de Saïda Keller-Messahli Le 12h30 / 2 min. / le 15 août 2019
"Si vous vous adressez à des touristes, parlez d'abord au mari, pas à son épouse voilée", conseille une brochure destinée à bien accueillir les visiteurs du Golfe. La présidente du Forum pour un islam progressiste s'en offusque.

Editée par HotellerieSuisse et Suisse tourisme, cette nouvelle brochure est censée aider les acteurs suisses de la branche à bien recevoir les touristes des pays du Golfe. Mais elle suscite l'indignation de Mais Saïda Keller-Messahli, qui réagit jeudi dans les journaux du groupe Aargauer Zeitung.

La présidente du Forum pour un islam progressiste s'en explique dans le 12h30. "Ce qui me dérange, c'est surtout que la personne qui a conseillé les hôteliers veut que l'on s'adapte au fait que la femme a une position inférieure à l'homme, donc qu'elle n'est pas considérée comme une partenaire égale, même pas dans le dialogue".

"Cela frôle le racisme"

Pour Saïda Keller-Messahli, cela envoie un signal tout à fait faux aux musulmans très conservateurs du Golfe: "Cela veut dire 'nous, en Suisse, pays démocratique, nous acceptons que vous considériez que la femme soit traitée d'une façon inférieure."

La présidente du Forum estime que l'on devrait exiger de ces touristes, en Suisse, qu'ils soient eux aussi capables de considérer l'égalité entre hommes et femmes comme quelque chose de normal. "Et là, ça frôle vraiment le racisme", poursuit-elle. "Si on pense que l'autre n'est pas capable d'accepter l'idée d'égalité entre les humains, c'est qu'on le considère comme moins capable."

L'argent n'est pas tout

Saïda Keller-Messahli ajoute que l'on ne peut pas tout faire avec de l'argent, parce que - dans un monde globalisé - tout ce que nous faisons transporte des images, des valeurs. Et avec ça, nous pouvons aussi influencer les choses dans la bonne direction. Et si nous véhiculons des images tout à fait fausses rien que pour gagner de l'argent, cela va avoir des répercussions négatives."

HotellerieSuisse et Suisse Tourisme ont également publié deux brochures concernant les touristes juifs orthodoxes, l'une à l'attention des hébergeurs et l'autre à l'attention des visiteurs. Cette collaboration et ces brochures très pragmatiques n'ont pas suscité les mêmes réactions.

>> Lire: Un dialogue pour éviter les conflits entre touristes juifs et hôteliers alpins

>> Voir aussi le sujet du 19h30 sur le marketing ciblé pour certains touristes:

Les touristes étrangers particulièrement fortunés font l'objet d'un marketing ciblé à leur intention
19h30 - Publié le 18 août 2019
 

oang avec Alain Arnaud

Publié le 15 août 2019 à 13:20 - Modifié le 18 août 2019 à 22:38