Raymond Lorétan, Jean-François Steiert, Hubert Zurkinden, Guido Schommer et Gregor Rutz

Politique suisse

Publié le 18 août 2019 à 07:51 - Modifié le 18 août 2019 à 10:33

Les secrétaires généraux des partis, hommes de l'ombre de la politique

Ils sont quelques pas en retrait des présidents des partis, souvent moins exposés médiatiquement, mais jouent pourtant un rôle clé dans la stratégie de leur formation. Les secrétaires généraux sont un peu les hommes de l’ombre de la politique suisse.

A deux mois des élections fédérales, l'émission Forum de la RTS est partie à la rencontre de cinq de ces personnages ayant marqué la vie politique.

Interviews réalisés par Vincent Bourquin
Adaptation web: Vincent Cherpillod

  • Raymond Lorétan

    Secrétaire général du PDC de 1993 à 1997

    Valaisan d'origine né en 1955, Raymond Lorétan a notamment été conseiller personnel de l'ancien conseiller fédéral Arnold Koller entre 1987 et 1990.

    Durant ses quatre ans au poste de secrétaire général du PDC, sous les présidences de Carlo Schmid puis Anton Cottier, il a été l'un des artisans de la campagne de son parti lors des élections fédérales de 1995. Cette année-là, il était lui-même candidat au National pour le PDC bernois. Il part ensuite à l'étranger et devient ambassadeur de Suisse à Singapour, puis consul général à New York, avant de regagner la Suisse en 2007 pour reprendre sa carrière politique.

    Elu membre de l'Assemblée constituante chargée de rédiger la nouvelle constitution genevoise en 2008, il passe ensuite à la présidence du conseil d'administration de la SSR entre 2012 et 2015, puis se lance dans la course au Conseil des Etats, toujours à Genève, lors des dernières élections fédérales de 2015. Arrivé en 4ème position à l'issue du premier tour, il se retire pour laisser la place au PLR Benoît Genecand.

    >> Regarder son interview:

    Interview de Raymond Lorétan, secrétaire général du PDC de 1993 à 1997
    Forum - Publié le 14 juillet 2019
     

  • Jean-François Steiert

    Secrétaire général du Parti socialiste de 1996 à 2000

    Historien de formation né en 1961, parfois présenté comme un Machiavel de la politique, Jean-François Steiert devient dans les années 1990 porte-parole du Parti socialiste, époque où il est l'un des membres du "trio magique" emmené par le président Peter Bodenmann et le secrétaire général André Daguet. Il succède à ce dernier en 1996 et reste secrétaire général du parti jusqu'en 2000, sous la présidence d'Ursula Koch, avec qui ses relations seront tendues.

    Entre 2000 et 2002, il est le collaborateur personnel d'Anne-Catherine Lyon au Département de la formation et de la jeunesse du canton de Vaud. Il est élu au Conseil national pour le canton de Fribourg en 2007.

    Il quitte le National 10 ans après, en 2017, juste après son élection au Conseil d'Etat fribourgeois, où il prend la tête de la Direction de l’aménagement, de l’environnement et des constructions.

    >> Ecouter son interview:

    Le conseiller national Jean-François Steiert (PS-FR).
    Peter Klaunzer -
    Forum - Publié le 21 juillet 2019

  • Hubert Zurkinden

    Secrétaire général des Verts de 2000 à 2009

    Durant son mandat à la tête du Secrétariat général des Verts, sous la présidence de Ruth Genner puis d'Ueli Leuenberger, Hubert Zurkinden accompagne la forte progression du parti au Conseil national, passé de 5% en 1999 à près du double (9,6%) en 2007.

    Théologien de formation, il déclare n'avoir jamais planifié son arrivée au Secrétariat général des Verts en 2000, lorsque ce dernier était encore une petite structure, mais avoir simplement répondu à une annonce du parti.

    >> Ecouter son interview:

    Hubert Zurkinden, secrétaire général des Verts entre 2000 et 2009.
    Sigi Tischler - Keystone
    Forum - Publié le 28 juillet 2019

  • Guido Schommer

    Secrétaire général du Parti radical de 2001 à 2008

    Appenzellois d'origine, Guido Schommer a été, à 28 ans, le dernier secrétaire général de ce qui était encore le Parti radical, jusqu'à sa fusion avec le Parti libéral fin 2008.

    Il était en poste sous les présidences, notamment, de Christiane Langenberger puis de Fulvio Pelli. Guido Schommer a mené sa formation lors des élections fédérales de 2003 et 2007, période plutôt difficile pour le PRD, dont le nombre de députés au National a chuté à 36 puis 31 par rapport aux 43 sièges détenus en 1999.

    Il est aujourd'hui le secrétaire général de la faîtière des cliniques privées suisses.

    >> Ecouter son interview:

    Guido Schommer l'ancien secrétaire général de ce qui était encore le parti radical, de 2001 à 2008.
    Lukas Lehmann - Keystone
    Forum - Publié le 04 août 2019

  • Gregor Rutz

    Secrétaire général de l'UDC de 2001 à 2008

    Né en 1972, le Zurichois était secrétaire général de l'UDC pendant une grande partie de la décennie faste 2000-2010 pour le parti, qui allait de succès en succès et a vu passer sa représentation au National de 22,6% des voix en 1999 à 28,9% en 2007.

    Tout comme son homologue alors au PRD Guido Schommer, Gregor Rutz n'avait que 28 ans lorsqu'il accède à cette fonction, remplie en totalité sous la présidence du futur conseiller fédéral Ueli Maurer.

    Membre de l'Action pour une Suisse indépendante et neutre, il est élu au Grand Conseil du canton de Zurich en 2010, puis devient conseiller national en 2011 en remplacement de Bruno Zuppiger.

    >> Regarder son interview:

    Les hommes de l'ombre - Gregor Rutz (UDC-ZH)
    Forum - Publié le 11 août 2019