Modifié

Le coût d’une naturalisation suisse diffère grandement selon les cantons

Un drapeau suisse et des cors des Alpes photographiés près de Zermatt. [Valentin Flauraud - Keystone]
Le coût d’une naturalisation suisse diffère grandement selon les cantons / La Matinale / 1 min. / le 31 juillet 2019
L'Etat prélève des émoluments: au niveau fédéral, mais aussi au niveau cantonal et dans les communes. Le comparateur de coûts en ligne comparis.ch a effectué une enquête dans les 26 capitales cantonales. Il coûte quatre fois plus cher de devenir suisse à Schwyz qu'à Sion.

Ce n'est pas gratuit de devenir suisse! Auprès de la Confédération, la naturalisation ordinaire pour une personne adulte coûte 100 francs. Mais au niveau cantonal et communal la note devient plus salée; chaque canton fixe ses prix.

En Romandie et au Tessin, les naturalisations sont généralement moins onéreuses qu'en Suisse alémanique. La naturalisation revient le moins cher à Lausanne, où l'émolument s'élève à 800 francs minimum pour un cas de naturalisation simple, sans complication.

Ce sont l'Allemagne et l'Italie qui prédominent parmi les pays d'origine des ressortissants étrangers naturalisés.

La Romandie, faiseuse de Suisses

Les cantons romands sont les faiseurs de Suisses les plus assidus: en 2017, la part d'étrangers naturalisés s'élevait à 2,7% dans les cantons de Genève, Neuchâtel, Vaud et du Valais.

A contrario, les cantons affichant le moins de naturalisations sont Appenzell Rhodes-Extérieures, Glaris, les Grisons, Schwyz, la Thurgovie et Uri – où il faut débourser plus de 2000 francs pour devenir suisse.

Alain Croubalian/sjaq

Publié Modifié