Modifié vendredi à 23:40

Swisscom a effacé les données de centaines de clients MyCloud

MyCloud lancé par Swisscom a perdu de nombreuses données de clients lors d'une mise à jour.
MyCloud lancé par Swisscom a perdu de nombreuses données de clients lors d'une mise à jour 19h30 / 2 min. / vendredi à 19:30
Swisscom a perdu, il y a deux semaines, les données de quelques centaines de clients dans son service de sauvegarde en ligne MyCloud. C'est un nouveau coup dur pour l'opérateur, dans un marché très concurrentiel.

Pour la plupart des clients les pertes n'ont concerné au maximum que 5% de leurs documents sauvegardés, précise le numéro un suisse des télécommunications en confirmant une information publiée vendredi dans plusieurs titres du groupe Tamedia.

Une erreur humaine

La perte de données est intervenue à la suite d'une erreur dans le cadre de travaux d'optimisation des serveurs de sauvegarde, des fichiers de comptes MyCloud ayant été accidentellement déplacés dans une zone de suppression définitive. Cet espace regroupe les informations que les utilisateurs ont effacées de leur corbeille personnelle. Seule une restauration partielle a été possible en dépit d'intenses efforts, ajoute Swisscom.

Les clients ont été contactés et informés personnellement. "C'est très fâcheux et nous nous excusons auprès des clients concernés, qui sont quelques centaines à avoir été touchés", a expliqué le porte-parole de Swisscom Christian Neuhaus dans le 19h30.

Solution à l'amiable avec les personnes lésées

Certains ont déjà été indemnisés. Dans un cas, l'opérateur a versé la somme de 50 francs et une solution à l'amiable a été trouvée avec tous les utilisateurs concernés. "Swisscom a des clauses d’exonération de responsabilité dans ses contrats informatiques qui ne s’appliquent pas en cas de négligence grave, ce qui fait que ça vaut la peine de demander une indemnité", relève l'avocat David Raedler.

Mais ce spécialiste du domaine rappelle que, "sur la question de protection des données, malheureusement pour l’instant en Suisse on n'est pas très fort parce que la loi est ancienne." Un cloud, qu’il soit en Suisse ou à l’étranger, aura toujours un risque en termes de sécurité, souligne-t-il.

>> Regarder l'interview de David Raedler dans le 19h30:

David Raedler: "Le système sécurisé reste un serveur chez soi, un Cloud comporte toujours des risques."
19h30 - Publié vendredi à 19:30

"On a pris en compte les erreurs qui ont été faites, on les a corrigées", précise encore le porte-parole de Swisscom Christian Neuhaus. "On a ajouté aussi des niveaux de surveillance, de sécurité, de manière à ce que cela ne puisse plus jamais arriver."

Nouveau coup dur

Mais pour Swisscom, qui avait déjà été victime d'un vol de données de 800'000 clients l'année dernière, c'est un nouveau coup dur. "Ce nouvel accident pourrait entacher la bonne réputation de Swisscom, il se peut que cela profite aux concurrents que sont par exemple Dropbox ou Google" souligne Dominique Meier, expert informatique chez Redguard.

oang avec ats

Publié vendredi à 20:44 - Modifié vendredi à 23:40