Publié le 07 juillet 2019 à 11:22

De nouveaux capteurs pour analyser en temps réel le pollen dans l’air

La station de MétéoSuisse à Payerne teste de nouveaux capteurs qui analysent en temps réel le pollen dans l’air.
La station de MétéoSuisse à Payerne teste de nouveaux capteurs qui analysent en temps réel le pollen dans l’air. 19h30 / 2 min. / le 06 juillet 2019
Des capteurs peuvent désormais analyser en temps réel le pollen présent dans l'air. Ces nouvelles technologies doivent permettre aux patients de mieux adapter leur prise de médicaments.

En Suisse, 20% de la population est affectée par des allergies au pollen, contre 1% seulement au début du siècle. Certains patients prennent parfois des médicaments durant toute la saison du pollen, soit de février jusqu'à la fin de l'été. Pour éviter cela, la station de MétéoSuisse à Payerne (VD) teste plusieurs modèles de capteurs de pollens qui identifient et analysent en temps réel le pollen présent dans l’air.

Jusqu'à présent, les machines utilisées pour identifier le pollen fournissaient des données avec une semaine de retard. 

Des coûts estimés à un milliard

Ces nouvelles technologies qui testent en temps réel le pollen dans l’air permettent au patient de pouvoir réguler son traitement, et donc de réduire les médicaments, a expliqué dans le 19h30 le Dr François Spertini, du service immunologie et allergie CHUV.

Prendre moins de médicaments et de manière plus ciblée permettra peut-être de faire baisser un peu la facture. Aujourd'hui, les coûts directs et indirects liés aux pollens s’élèvent chaque année à un milliard de francs.

Marion Tinguely/lan

Publié le 07 juillet 2019 à 11:22