Publié le 23 juin 2019 à 18:27

Les Jeunes PLR veulent une retraite à 66 ans pour tous

Les Jeunes PLR veulent une retraite pour tous à 66 ans.
Les Jeunes PLR veulent une retraite à 66 ans pour tous Le Journal horaire / 1 min. / le 23 juin 2019
Les Jeunes PLR veulent relever progressivement l'âge de référence de la retraite à 66 ans pour les femmes et les hommes, puis le lier à l'espérance de vie. Ils ont décidé dimanche de lancer une initiative en ce sens, pour assainir l'AVS.

La récolte des signatures débutera en août, soit deux mois avant les élections fédérales. Réunis en congrès extraordinaire à Soleure, les délégués des Jeunes PLR devaient choisir entre cinq variantes.

Selon le projet retenu, l'âge de la retraite sera relevé par tranches de deux mois jusqu’à 66 ans, puis lié à l'évolution de l'espérance de vie (par un facteur de 0,80), indique le parti dans un communiqué. La hausse de l'âge de la retraite débutera quatre ans après l'acceptation de l'initiative.

Après la votation du 19 mai

L'initiative prévoit des dispositions transitoires qui stipulent que l'âge de la retraite doit être connu cinq ans avant le départ à la retraite. Cela garantit aux citoyens une sécurité et une meilleure planification, souligne le communiqué.

Les jeunes PLR avaient déjà annoncé le lancement de cette initiative après l'acceptation du projet fiscal couplé à l'AVS le 19 mai dernier par le peuple.

ats/lan

Publié le 23 juin 2019 à 18:27

Pas de taxe nationale du trafic aérien

Par ailleurs, les Jeunes libéraux-radicaux estiment que le trafic aérien devrait être régulé et taxé conformément aux systèmes internationaux ou au moins européens, à l'image du système CORSIA. A leurs yeux, une taxe nationale "n'a pas d'utilité en dehors de son aspect symbolique" et elle est "facilement contournable".

Les jeunes du parti divergent ainsi de la décision prise samedi par leurs aînés du PLR Suisse, qui ont accepté d'envisager la création d'une taxe "incitative" sur les billets d'avion. Le produit de cette taxe devrait être partiellement versé dans un fonds pour le climat, servant à financer l'innovation et des investissements nécessaires à la protection du climat. Le reste serait redistribué à la population.