Publié le 16 juin 2019 à 10:54

L'opérateur Swisscom a déjà installé une centaine d'antennes 5G

Installation d'une antenne 5G dans la quartier de la Gradelle, à Chêne-Bougeries (GE), le 5 avril 2019.
L'opérateur Swisscom a déjà installé une centaine d'antennes 5G Le Journal horaire / 22 sec. / le 16 juin 2019
Plus d'une centaine d'antennes 5G ont été installées par l'opérateur Swisscom dans 58 localités, indique dimanche dans la NZZ am Sonntag Urs Schaeppi, le patron de l'opérateur en télécommunication.

Swisscom a l'intention de fournir d'ici à la fin de l'année la nouvelle norme de communication mobile 5G à 90% de la population suisse. "Nous sommes sur la bonne voie. Mais, en raison des moratoires annoncés, nous avons actuellement plus de difficulté à trouver un emplacement pour les antennes", déclare Urs Schaeppi dans la NZZ am Sonntag.

Il condamne les actes de sabotage comme celui de dimanche dernier à Denens (VD). "Ce sont des actes isolés, mais nous les prenons très au sérieux. Ils sont absolument inacceptables". De tels incidents s'étaient déjà produits avec l'introduction de la 3G.

>> Lire aussi: Une antenne téléphonique détruite par une explosion à Denens (VD)

Bien qu'il comprenne la peur que peut provoquer l'arrivée de nouvelles technologies, il n'admet pas que certaines personnes utilisent de fausses informations pour entraver l'expansion du réseau 5G. "Il existe des milliers d'études [sur le rayonnement des ondes de radiocommunication, ndlr] et aucune ne montre une preuve scientifique, que la radiocommunication mobile est nuisible en respectant les valeurs-limites", note-t-il.

Le patron de Swisscom estime que les Suisses vont très vite adopter la nouvelle technologie. "Je prévois que, d'ici à cinq ans, environ 80% de la population suisse aura un téléphone mobile 5G et utilisera des applications 5G".

>> Lire aussi: Découvrez sur notre carte si une antenne 5G se situe près de chez vous

ats/nr

Publié le 16 juin 2019 à 10:54

Services complémentaires

Comme le marché est très concurrentiel, Urs Schaeppi ne s'attend pas à des revenus supplémentaires directs avec la 5G. "C'est pourquoi la stratégie de Swisscom consiste à proposer des services complémentaires tels que des solutions basées sur le cloud, des applications d'internet, des objets ou des solutions informatiques complètes".

Les licences 5G sont entrées en vigueur en février. Swisscom, Salt et Sunrise ont acquis des fréquences pour 380 millions de francs.