Publié le 13 juin 2019 à 22:05

Projets pilotes pour lutter contre la propagande djihadiste sur internet

Lutter contre la propagande djihadiste sur internet. La Confédération s'y est attelée en faisant appel aux jeunes.
Lutter contre la propagande djihadiste sur internet. La Confédération s'y est attelée en faisant appel aux jeunes. 19h30 / 2 min. / le 13 juin 2019
Pour lutter contre la propagande djihadiste sur internet, la Confédération a soutenu quatre projets pilotes pour diffuser un discours alternatif et positif sur les valeurs de l’islam. Un rapport d'évaluation est publié jeudi.

C'est la plateforme nationale Jeunes et médias de l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS) qui a lancé ces projets entre l'automne 2017 et la fin 2018 pour développer des discours visant à prévenir l’extrémisme et la radicalisation des jeunes sur internet.

Trois projets (Winfluence, KnowIslam, et SwissMuslimStories) ont été mis sur pied en Suisse alémanique. En revanche, le projet PositivIslam a visé spécifiquement les francophones, à travers des articles rédigés par de jeunes blogueurs.

Ainsi, Omeima, jeune musulmane suisse, s'est engagée sur le blog pour contrecarrer la propagande djihadiste sur internet: "Aujourd'hui, ce n'est pas le racisme frontal qui me dérange le plus, mais c'est le racisme bienveillant qui m'exaspère, et qui me fait sortir de mes gonds."

"Renforcer l'esprit critique"

Pour Federico Biasca, responsable du projet PositivIslam, interrogé jeudi dans le 19h30, "il manquait jusqu'à aujourd'hui un accès pour que des jeunes s'expriment sur ces sujets. La propagande radicale cible les jeunes".

"Un des objectifs, c'est de renforcer l'esprit critique chez les jeunes, et aussi, pour ceux qui s'intéressent à des mouvements extrémistes, de ne pas tomber uniquement sur de la propagande mais sur des contre-discours, des visions alternatives", a également expliqué Liliane Galley, cheffe de projet à la Plateforme nationale Jeunes et médias de l'OFAS.

Tous ces projets n'ont pour l'instant aucune stratégie garantissant leur pérennisation.

lan

Publié le 13 juin 2019 à 22:05