Modifié le 10 juin 2019 à 20:25

"La politique, c’est ennuyeux!" Voyage au pays des abstentionnistes

Moudon : Objectif 50 -À 5 mois des élections fédérales, expérience dans une des capitales suisses de l’abstentionnisme.
Moudon : Objectif 50 À 5 mois des élections fédérales, expérience dans une des capitales suisses de l’abstentionnisme. Mise au Point / 14 min. / le 09 juin 2019
A Moudon, la participation s’est élevée à 36,9 % lors des élections fédérales de 2015. En vue du prochain scrutin, Mise au Point lance une expérience afin de mieux saisir les ressorts de l'abstentionnisme. Objectif: dépasser les 50% en octobre.

"La politique, c’est ennuyeux. Le langage des politiciens est trop compliqué et les enjeux sont difficiles à comprendre. Quand je reçois l’enveloppe de vote avec la brochure, je les mets directement à la poubelle", admet dimanche dans Mise au Point Melissa Folegnani, jeune habitante de Moudon de 23 ans.

Même son de cloche chez un retraité, Jacques Lebet, 70 ans: "Je vote parfois pour les élections communales, sinon je ne vote jamais parce que j’ai l’impression que ça ne change rien. Les politiciens n’ont pas vraiment de pouvoir, ils ne font que suivre les lois du marché".

Les racines de l'abstentionnisme

Désintérêt, incompréhension des enjeux, méconnaissance des institutions, défiance vis-à-vis du monde politique: les racines de l'abstentionnisme sont multiples. Moudon a ainsi affiché un taux de participation de seulement 36,9% lors des élections fédérales de 2015. Au niveau national, le taux n'a pas dépassé les 50% (48,4%) et il n'a atteint que 42,9% dans le canton de Vaud. Le phénomène de l'abstention touche toutes les régions de Suisse. 

A Moudon, les groupes de population qui votent le moins sont plutôt les jeunes, les catégories sociales défavorisées ou encore les étrangers naturalisés.

Un objectif ambitieux

En collaboration avec la commune broyarde et les groupes politiques locaux, un duo de journalistes de Mise au Point veut comprendre si le phénomène est une fatalité ou s'il est possible d’accroître la participation aux prochaines élections fédérales. L'objectif fixé est de faire passer ce taux à 50% en 2019.

"Atteindre 50% de participation pour les Moudonnois aux prochaines élections fédérales, ça me parait ambitieux, mais la municipalité de Moudon doit bien sûr participer à cette opération", explique Olivier Barraud, vice-syndic de Moudon. A suivre ces prochaines semaines (lire encadré).

Voir l'interview de Nuria Gorrite, présidente du Conseil d'Etat vaudois:

Interview : Nuria Gorrite, présidente du Conseil d’Etat VD
Mise au Point - Publié le 09 juin 2019

vkiss

Publié le 09 juin 2019 à 21:50 - Modifié le 10 juin 2019 à 20:25

"Objectif 50"

L’aventure "Objectif 50" ne fait que débuter. Avec les Moudonnoises et les Moudonnois, l’équipe de Mise au Point va mettre sur pied une stratégie pour tenter de comprendre si l’abstentionnisme est une lame de fond de nos démocraties ou si l’on peut inverser la tendance en y mettant les moyens.

Les deux journalistes réaliseront trois nouveaux épisodes en immersion dès le mois de septembre. L’opération pourra être suivie au jour le jour sur les réseaux sociaux et chaque dimanche d’octobre dans Mise au Point.