Modifié

"Un pas important" sur la transparence des marchés des médicaments

Plusieurs experts dénoncent l'obsolescence programmée des médicaments. [Peter Schneider - Keystone]
L’OMS demande aux Etats plus de transparence sur le prix des médicaments / La Matinale / 1 min. / le 29 mai 2019
Les Etats membres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont adopté mardi une résolution demandant plus de transparence sur les marchés des médicaments, mais le texte final a été en grande partie édulcoré.

Le texte adopté a été largement atténué, notamment en matière de transparence sur les essais cliniques et sur les coûts de fabrication des médicaments. Les pays qui abritent de grands noms de la pharma, dont la Suisse, n'y sont pas tout à fait pour rien.

Les promoteurs de la résolution sont parvenus à maintenir dans le texte final le principe de transparence sur les prix, le document invitant les Etats à "prendre des mesures appropriées visant à échanger publiquement des informations sur les prix nets".

"Un pas important"

Cette résolution a été qualifiée d'historique par le directeur de l'OMS. "C'est un pas important", a de son côté reconnu Patrick Durisch, responsable de la politique de santé au sein de l'ONG Public Eye, interrogé mercredi dans La Matinale.

Ce texte "établit de nouvelles normes en matière de transparence dans le domaine des prix des médicaments, un domaine extrêmement opaque. Il donne également un mandat à l'OMS pour permettre à tous les pays d'avancer dans ce domaine-là. Mais nous avons raté une grosse occasion d'obliger l'industrie pharmaceutique à dévoiler les coûts de recherche qui sont à la base des prix extrêmement élevés des médicaments".

"L'industrie pharmaceutique n'a aucune obligation de dévoiler ses coûts de recherche. Elle arrive avec un prix de médicament sans devoir démonter en quoi ce prix est justifié", explique encore Patrick Durisch.

Accès aux médicaments

"Une transparence sur le prix des médicaments, c'est bien, cela va permettre de comparer avec d'autres pays voisins, et d'éventuellement atténuer un peu les coûts. En revanche, cela ne va absolument pas agir sur le fait que ces prix sont complètement surfaits et complètement déconnectés des coûts de recherche", a relevé l'expert.

"Le fait que les prix des médicaments sont élevés amène des problèmes d'accès aux médicaments", une situation connue auparavant "principalement dans les pays pauvres, en voie de développement", mais maintenant même dans des pays riches comme la Suisse, "on peut rencontrer des difficultés à se faire rembourser des médicaments".

>> L'interview complète de Patrick Durisch dans La Matinale:

L'invité d'actualité (vidéo) - Patrick Durisch s'exprime sur la résolution de l'OMS pour plus de transparence sur le marché des médicaments [RTS]
L'invité d'actualité (vidéo) - Patrick Durisch s'exprime sur la résolution de l'OMS pour plus de transparence sur le marché des médicaments / La Matinale / 6 min. / le 29 mai 2019

Propos recueillis par Agathe Birden/lan

Publié Modifié