Publié le 17 mai 2019 à 18:42

Bientôt une initiative en faveur d'un "service citoyen" global en Suisse

Deux pompiers sur les lieux d'une inondation à Dierikon (LU).
Bientôt une initiative en faveur d'un "service citoyen" global en Suisse Forum / 2 min. / le 17 mai 2019
Un service citoyen pour toutes et tous, qui engloberait armée, service civil, pompiers volontaires ou encore politique à l'échelon communal: une association va lancer une initiative pour défendre cette idée, a appris la RTS.

Le projet a germé au début de la décennie déjà, dans un terreau plutôt PLR, jeune et romand, et l'association Service.Citoyen.ch (Association suisse pour la promotion de l'engagement de milice) était restée jusqu'ici plutôt discrète sur son initiative. Mais le texte est désormais presque prêt, même s'il reste des détails à peaufiner.

Le comité d'initiative, lui, est en cours de constitution. L'objectif est de réunir des jeunes de toute la Suisse et de tous les partis. La récolte des signatures pourrait démarrer dans le courant de l'année prochaine.

Un service obligatoire de milice

Ce service citoyen consisterait en un service obligatoire, pour les jeunes hommes et les jeunes femmes, sur le principe de la milice. L'association propose de revoir fondamentalement l'article 59 de la Constitution, avec un premier alinéa en posant le principe: toute personne de nationalité suisse, femme ou homme, accomplit un engagement de milice au bénéfice de la collectivité et de l’environnement, appelé service citoyen.

>> Ecouter l'interview de Noémie Roten, co-présidente de Service.Citoyen.ch, dans Forum:

Noémie Roten, chercheuse chez Avenir Suisse.
Avenir Suisse
Forum - Publié le 17 mai 2019

Effectifs de l'armée garantis

Les initiants ont pensé à garantir les effectifs de l'armée, en autorisant le Conseil fédéral à prendre des mesures incitatives pour que les jeunes Suisses et Suissesses continuent à vouloir servir comme militaires. L'initiative laisse également ouverte la question de l'engagement des étrangers résidents. Il s'agit donc d'une réforme fondamentale de l'actuel système de milice.

Si elle est effectivement lancée l'année prochaine, cette initiative va en tout cas permettre une grande réflexion nationale sur la question du service à la collectivité, alors que le Parlement se déchire actuellement sur la réforme du service civil.

Guillaume Rey/Stéphane Deleury/oang

Publié le 17 mai 2019 à 18:42