Modifié le 15 mai 2019 à 09:11

Michael Lauber reçoit un appui des commissions de gestion du Parlement

Michael Lauber: la Commission de gestion du Parlement s'est prononcée en faveur du maintien de sa candidature.
Michael Lauber: la Commission de gestion du Parlement s'est prononcée en faveur du maintien de sa candidature. 19h30 / 2 min. / le 14 mai 2019
Sous enquête, le patron du Ministère public de la Confédération Michael Lauber obtient un premier soutien au Parlement. Les commissions de gestion n'ont constaté aucun "fait sérieux" qui l'empêche de se présenter à sa réélection.

Les deux commissions parlementaires ont auditionné Michael Lauber, contre lequel une enquête disciplinaire a été ouverte, pendant plus d'une heure lundi matin. Elles ont également entendu le président de l'autorité de surveillance du Ministère public de la Confédération (MPC) Hanspeter Uster et son prédécesseur Niklaus Oberholzer.

>> Lire aussi: Audition de Michael Lauber devant les commissions de gestion du Parlement

Après avoir examiné la situation, elles ont émis mardi leurs constatations à l'attention de la commission judiciaire. "S'agissant des fonctions générales de conduite du procureur général de la Confédération et de ses suppléants", elles n'ont "pas fait de constatations qui pourraient mettre sérieusement en cause l’aptitude professionnelle ou personnelle de Michael Lauber et ses adjoints", a indiqué la conseillère aux Etats PDC jurassienne Anne Seydoux-Christe dans une déclaration à la presse.

Par contre, précise la sénatrice, "les commissions de gestion ont pu constater que le procureur général ne se souvient pas d'une troisième rencontre avec le président de la FIFA en 2017".

>> Ecouter la déclaration d'Anne Seydoux-Christe:

La conseillère nationale PDC jurassienne Anne Seydoux-Christe.
Christian Beutler - Keystone
Le Journal horaire - Publié le 14 mai 2019

Décision en mains de la commission judiciaire

Les commissions de gestion refusent cependant de se prononcer elles-mêmes sur la question de l'avenir professionnel des trois magistrats. C'est donc la commission judiciaire, devant laquelle Michael Lauber se présentera mercredi, qui devra recommander au Parlement de reconduire ou non le procureur général de la Confédération et les procureurs généraux suppléants Ruedi Montanari et Jacques Rayroud dans leurs fonctions en juin prochain. Elle pourrait aussi décider de reporter l'élection à septembre.

>> Ecouter l'interview du conseiller aux Etats bernois Hans Stöckli dans Forum:

Le conseiller aux Etats socialiste bernois Hans Stöckli.
Gaëtan Bally - Keystone
Forum - Publié le 14 mai 2019

L'Autorité de surveillance du Ministère public de la Confédération (MPC) avait annoncé vendredi l'ouverture d'une enquête pour déterminer si le procureur avait commis d'éventuelles violations de ses devoirs de fonction dans le cadre des procédures sur la FIFA. Elles concernent des rencontres informelles avec le président de la FIFA Gianni Infantino.

>> La positition de Claude Nicati, ancien procureur général suppléant de la Confédération, sur l'affaire Lauber dans La Matinale:

Claude Nicati, ancien suppléant du procureur général de la Confédération, ancien conseiller d'État neuchâtelois.
Peter Klaunzer - Keystone
La Matinale - Publié le 14 mai 2019

oang avec ats

Publié le 14 mai 2019 à 17:20 - Modifié le 15 mai 2019 à 09:11