Modifié le 10 mai 2019 à 11:17

La sauvegarde de la biodiversité, une priorité pour Simonetta Sommaruga

Simonetta Sommaruga.
La sauvegarde de la biodiversité, une priorité pour Simonetta Sommaruga L'actu en vidéo / 3 min. / le 08 mai 2019
Simonetta Sommaruga a mandaté l'Office fédéral de l'environnement pour analyser le rapport alarmant sur la biodiversité publié lundi par l'ONU. La conseillère fédérale veut ainsi réévaluer l'action de la Suisse pour la sauvegarde des espèces, explique-t-elle à la RTS.

Jusqu'à un million d'espèces animales et végétales sont menacées d'extinction, dont une grande partie dans les décennies à venir, selon l'étude de l'IPBES (Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques), qui réunit plus de 150 experts internationaux.

"Ce rapport montre que l’on ne fait pas assez. Chaque pays doit l'examiner de très près pour voir ce qu’il reste à faire", indique Simonetta Sommaruga jeudi au micro de la RTS.

>> Lire aussi: Jusqu'à un million d'espèces menacées d'extinction à cause de l'Homme

Augmenter la pression

La nouvelle ministre de l'Environnement veut faire de la sauvegarde des espèces l'une de ses priorités: "La Suisse a déjà un plan d’action (depuis 2017, ndlr). Mais cela a toujours été difficile de faire avancer les choses (...) Pour ma part, j’ai donné le mandat à l’Office fédéral de l’environnement d’examiner le rapport (de l'IPBES) pour voir si l'on peut faire quelque chose de plus, et voir comment on peut augmenter la pression afin de faire marcher ce plan d’action."

Mais, dit-elle, la Confédération ne pourra pas le faire seule: "On a besoin des cantons, des communes et aussi de la société civile."

>> Les précisions de La Matinale:

La conseillère fédérale en charge de l'Environnement Simonetta Sommaruga.
Anthony Anex - Keystone
La Matinale - Publié le 09 mai 2019

Mathieu Henderson et Alexandra Richard

Publié le 09 mai 2019 à 07:39 - Modifié le 10 mai 2019 à 11:17

Initiatives lancées pour la sauvegarde de la biodiversité

Quatre organisations ont lancé en mars dernier des initiatives conjointes pour mieux ancrer la sauvegarde de la biodiversité et la protection du paysage dans la Constitution. Elles ont jusqu'en septembre 2020 pour récolter 100'000 signatures.

Pro Natura, BirdLife Suisse, Patrimoine Suisse et la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage estiment qu'il est grand temps d'envoyer un signal fort pour attirer l'attention du public sur ce thème.

L'initiative sur la biodiversité réclame de la Confédération et des cantons qu'ils assurent et renforcent la biodiversité en Suisse. Quant à l'initiative sur le paysage, elle veut des prescriptions claires sur la construction hors des zones à bâtir.