Publié le 01 mai 2019 à 13:10

La mise en service des nouveaux trains CFF en Suisse romande reportée

Les nouveaux trains à deux étages ont rencontré un grand nombre de problèmes.
La stabilité des trains duplex CFF pour le trafic grandes lignes a été améliorée Le 12h30 / 2 min. / le 01 mai 2019
Les nouveaux trains duplex des CFF circuleront de manière plus stable et plus confortable d'ici à la fin de l'année. Leur mise en service entre Genève et Saint-Gall est toutefois reportée, a annoncé la compagnie ferroviaire mercredi.

Depuis l'introduction des premières rames du nouveau train grandes lignes, en décembre dernier, Bombardier et ses sous-traitants ont pris des mesures pour améliorer la stabilité de l'exploitation. Source de pannes dans un premier temps, le logiciel commandant les portes a été optimisé, des travaux de maintenance des portes ont été effectués et des dérangements ont été réparés, indiquent conjointement les CFF et Bombardier.

Résultat: l'exploitation des nouveaux trains se stabilise progressivement et aucun train n'a été supprimé ces derniers jours, ont révélé les deux entreprises aux médias réunis dans un train assurant la liaison Zurich-Bâle. Ces prochains mois, Bombardier continuera d'optimiser les logiciels du matériel roulant.

Rames supplémentaires

Les deux entreprises promettent aussi que les voyageurs se sentiront bientôt moins "secoués" à bord. Des progrès ont été réalisés sur un train test: le profil de ses roues a été modifié et les logiciels de gestion de la compensation du roulis ont été adaptés. Des experts ont confirmé des améliorations notables.

Des rames supplémentaires vont être introduites progressivement dans le courant de l'année sur la ligne InterRegio IR13/37 entre Coire, Saint-Gall, Zurich et Bâle. Dès décembre, les nouveaux trains circuleront en outre systématiquement sur la ligne Bâle-Zurich-Coire.

Ce ne sera en revanche pas le cas sur la ligne IC1 entre Genève Aéroport, Lausanne, Fribourg, Berne, Zurich et Saint-Gall. Annoncée initialement aussi pour fin 2019 sur cet axe, leur mise en service n'y interviendra qu'ultérieurement, lorsque le parc de véhicules opérationnels sera suffisant, précisent les CFF.

ats/gma

Publié le 01 mai 2019 à 13:10

Accès des handicapés amélioré

Autre source de problèmes constatée depuis l'introduction des nouveaux trains, les rampes d'accès pour les handicapés déjà construites seront contrôlées et modifiées si nécessaire, promet Bombardier. Les CFF doivent apporter à l'Office fédéral des transports (OFT) la preuve que ces rampes présentent une déclivité maximale de 15%.

La compagnie ferroviaire a fait mesurer la pente des rampes d'accès de trois trains par des experts indépendants. Celle-ci atteint une moyenne de 14,8%. Au total, 69 des 76 rampes étaient conformes, indiquent les CFF. Pour les sept autres rampes, des légers dépassements ont été constatés. Ils sont dus aux tolérances de finition, selon Bombardier.