Modifié

Deux Suisses sont morts dans les attentats au Sri Lanka

Des Sri Lankais sont réunis devant l'église St-Antoine à Kochchikade, Colombo, le 22 avril. [M. A. Pushpa Kumara - EPA/Keystone]
Deux Suisses sont morts dans les attentats au Sri Lanka / Le Journal horaire / 45 sec. / le 22 avril 2019
Deux citoyens suisses, dont un double national, ont perdu la vie dans la vague d'attentats de dimanche au Sri Lanka, a indiqué le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Un troisième membre de la famille, double national étranger, a également été tué.

Le DFAE est en contact avec les proches et leur assure un soutien dans le cadre de la protection consulaire, a-t-il ajouté dans une note envoyée lundi soir aux médias.

L'ambassade de Suisse à Colombo prête également assistance à une famille helvéto-sri-lankaise domiciliée en Suisse, dont les parents sont décédés. Le couple est de nationalité sri-lankaise, précisent les services d'Ignazio Cassis.

Plus de 30 étrangers tués

Le bilan de la vague d'attentats suicides du dimanche de Pâques au Sri Lanka s'est alourdi mardi à 310 morts après que plusieurs blessés ont succombé à leurs blessures, a annoncé la police locale, qui a procédé à de nouvelles arrestations.

Les autorités ont interpellé à ce stade 40 personnes dans l'enquête sur ces attaques attribuées à un mouvement islamiste local, le National Thowheeth Jama'ath (NTJ), a précisé le porte-parole de la police.

Trente et un étrangers ont été tués dans les attentats. L'Inde paie le tribut le plus lourd avec huit citoyens tués, suivie de la Grande-Bretagne avec six morts. La Chine, l'Arabie saoudite et la Turquie comptent deux victimes chacune, contre une notamment pour la France, le Bangladesh, le Japon, les Pays-Bas, l'Espagne ou le Portugal.

>> Lire également:  Un mouvement islamiste local derrière les attentats au Sri Lanka

ats/lan

Publié Modifié