Modifié le 16 avril 2019 à 08:07

L'AVS et l'AI dans le rouge en raison de mauvais rendements boursiers

Le bâtiment de l'AVS-AI du canton de Schwyz.
L'AVS et l'AI dans le rouge en raison de mauvais rendements boursiers La Matinale / 1 min. / le 16 avril 2019
Les comptes de l'AVS et de l'AI ont terminé dans le rouge en 2018, en raison notamment des mauvaises performances des placements boursiers. Pour l'AVS, la différence entre dépenses et recettes avoisine un milliard de francs.

Ces résultats s’inscrivent dans la tendance observée depuis 2014 déjà, selon compenswiss, l'organe qui gère les fonds de compensation AVS/AI/APG.

La différence entre les dépenses et les recettes dans l'AVS atteint 1,038 milliard de francs (contre 1,039 en 2017). A ce montant s'ajoute le résultat négatif des placements du Fonds de compensation AVS (-1,233 milliard de francs) et les intérêts versés par la Confédération sur la dette de l'AI (51 millions), ce qui aboutit à un résultat d'exploitation négatif de -2,27 milliards de francs en 2018.

Fin du financement supplémentaire pour l'AI

Du côté de l'AI, les dépenses ont également été plus élevées que les recettes de 65 millions de francs l'an dernier, un résultat en net recul par rapport à 2017 (+797 millions). Cette péjoration s'explique par la fin du financement supplémentaire dont bénéficiait l'AI de janvier 2011 à décembre 2017: durant cet intervalle, l'AI a reçu environ un milliard de francs par an grâce à une ponction de 0,4% de TVA. Additionné au résultat des placements (-172 millions de francs), le résultat d’exploitation se monte ainsi à -237 millions de francs contre +1,1 milliard un an plus tôt.

Le résultat de répartition dépenses/recettes des allocations pour perte de gain (APG) s’est quant à lui légèrement amélioré. L’assurance clôture 2018 sur un bénéfice de 26 millions de francs (-49 millions en 2017). Le résultat d’exploitation, lui, est toutefois en baisse à -11 millions de francs (+12 millions en 2017), en raison des pertes enregistrées sur les placements financiers.

ats/vic

Publié le 15 avril 2019 à 14:36 - Modifié le 16 avril 2019 à 08:07

Encore des réserves

La fortune permettant de couvrir d’éventuelles pertes issues des comptes d’exploitation des assurances sociales atteint désormais 66,7% des charges totales annuelles de l’AVS (73,5% en 2017), 44,8% à l'AI (45,3%) et 50,8% aux APG, une valeur stable.

A fin 2018, la fortune cumulée des Fonds de compensation AVS/AI/APG s’élevait à 34,375 milliards de francs (fin 2017: 36,870 milliards). La fortune de l’AVS s’établissait à 29,3 milliards, celle de l’AI à 4,1 milliards et celle du régime des APG à 855 millions de francs.