Modifié le 28 juin 2010 à 12:48

De l'amiante dans un centre de formation genevois

Le désamiantage de plusieurs écoles est d'ores et déjà agendé.
Le désamiantage des bâtiments n'est pas une mince affaire. [Keystone]
De l'amiante a été découverte dans les faux plafonds du Centre médico-pédagogique (CMP) du Vidollet à Genève. Des travaux d'assainissement sont prévus d'ici 2010. La substance toxique a été détectée dans le cadre d'une expertise des bâtiments publics.

Après la révélation de deux cas de maladie liée à l'amiante
parmi les fonctionnaires, le Conseil d'Etat avait demandé en
décembre 2007 une expertise systématique de tous les bâtiments
scolaires et des locaux de l'administration, soit 247
bâtiments.





Les premières analyses de 20 bâtiments considérés comme
prioritaires ont été publiées jeudi par la «Cellule opérationnelle
amiante Etat».

Classes conformes

Selon le rapport d'expertise, ce sont les faux plafonds du hall
d'entrée, des toilettes et de différents locaux de dégagement qui
contiennent de l'amiante au CMP du Vidollet.





Dans les salles de classe, les plafonds sont conformes, mais des
interventions seront quand même nécessaires pour remplacer par
exemples des boîtiers de fusible contenant de l'amiante.





La «Cellule opérationnelle amiante Etat» relève aussi que dans
quelques bâtiments, des cartons placés derrières des installations
électriques ou des radiateurs nécessitent une intervention à court
terme. L'assainissement est prévu d'ici fin 2009.





ats/cab

Publié le 10 juillet 2009 à 16:19 - Modifié le 28 juin 2010 à 12:48

Expertises encore à venir

Les prochaines expertises des bâtiments scolaires, qui font partie de la deuxième priorité, principalement des cycles d'orientation et des collèges seront publiées au fur et à mesure de leur validation dès l'automne 2009.

La totalité des 247 bâtiments devrait être examinée avant fin 2010.

La présence d'amiante dans les bâtiments publics a suscité un vaste débat dans le canton fin 2007.

Deux collaborateurs de longue date du Cycle du Foron avaient alors révélé leur maladie.

Depuis, le Cycle du Foron a été complètement désamianté.

Le dépistage médical mené auprès du personnel n'a démontré aucun nouveau cas de maladie, souligne encore la «Cellule».