Publié

Un soudain retour de la neige a perturbé le trafic en Suisse

Retour en force de la neige en Suisse [RTS]
Retour en force de la neige en Suisse / L'actu en vidéo / 1 min. / le 4 avril 2019
L'hiver a fait son retour en Suisse entre mercredi soir et jeudi matin avec d'importantes chutes de neige. Les précipitations ont perturbé le trafic ferroviaire, aérien et routier du pays.

Si la majeure partie du pays s'est réveillée jeudi sous un manteau blanc - 20 cm à Echallens (VD) et jusqu'à 31 cm à La Chaux-de-Fonds -, le plus fort des précipitations est tombé sur le versant sud des Alpes.

Ces conditions ont provoqué des perturbations sur la route et le rail, notamment des retards sur la ligne Lausanne-Berne et dans la Broye.

Sur l'A2, devant le tunnel du Gotthard, le trafic a été momentanément suspendu. Et des bouchons se sont formés. Il y avait près de 70 centimètres de neige à Göschenen (UR).

>> Voir les images d'un correspondant de SRF à l'entrée du tunnel du San Bernardino (GR):

"Il est déjà tombé 30 cm de neige fraîche, il y en aura probablement 60 cm d'ici ce soir", commente-t-il au milieu d'une tempête de neige. "Le vent a eu raison même de mon micro spécial tempête", écrit-il.

La neige a également déstabilisé le trafic aérien à Cointrin, a indiqué jeudi Genève Aéroport. Les arrivées et départs des vols ont été perturbés, certains avions ayant dû être déroutés sur d'autres aéroports. La situation a provoqué jusqu'à 1h30 de retard sur 25 vols depuis Cointrin. La situation est revenue à la normale durant la matinée.

Fin des précipitations dans la journée

La limite des chutes de neige s'est abaissée à 600 mètres en matinée avant la fin des précipitations à partir de l'ouest, sur le Jura et le Plateau.

L'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches a placé une grande partie du massif alpin en alerte degré 4/5. Le SLF a ajouté qu'à partir de 2000 mètres, des avalanches très nombreuses et de très grande taille sont à attendre.

Les chutes de neige et de pluie ne suffiront toutefois pas, et de loin, à combler le déficit hydrique accumulé tout au long des derniers mois, note MétéoSuisse.

kkub/boi

Publié