Modifié

"L'heure d'été, une envie d'avoir plus de temps utile, hors du travail"

Rendez-vous société: le changement d'heure en question avec Sandro Cattacin. [RTS]
Rendez-vous société: le changement d'heure en question avec Sandro Cattacin. / 12h45 / 8 min. / le 27 mars 2019
Le traditionnel passage à l’heure d’été aura lieu ce week-end alors que le Parlement européen a voté mardi la fin de cette pratique d'ici 2021. Selon une consultation, la majorité de la population souhaiterait garder l'horaire estival toute l'année.

"C'est probablement une envie d'avoir plus de temps utile et de vivre plus longtemps dehors le soir. Le temps libre, hors du travail, c'est celui qui donne du sens et du plaisir, mais il est toujours trop court. Il y en a davantage en fin de journée que le matin, d'où cette affinité pour l'heure d'été", explique mercredi le sociologue Sandro Cattacin dans le 12h45.

Le vote du Parlement européen fait suite à une vaste consultation, dans laquelle 84% des sondés se sont prononcés en faveur d'une heure unique. Les pays membres de l'Union européenne devront désormais choisir quelle heure ils veulent conserver.

>> Lire également: Les eurodéputés entendent abolir le changement d'heure à l'horizon 2021

Parmi les personnes interrogées par l'UE, 56% désirent garder l’heure d’été toute l’année. Par ailleurs, un sondage publié mardi sur la page Facebook de RTS Info montre lui aussi que l'heure d'été obtient les faveurs de la population. Sur plus de 5000 internautes, 61% choisissent l'heure estivale s'il fallait n'en garder qu'une.

"Une méditerranéisation de la vie"

"Dans l'ensemble, il y a une tendance qui s'appelle la méditerranéisation de la vie. On veut être dehors. En Suisse romande, il y a 30 ans, les restaurants fermaient à 23h et c'était très rare de trouver des terrasses. Aujourd'hui, ce n'est plus pensable. Tout le monde veut un appartement avec un balcon, une terrasse, un jardin", signale Sandro Cattacin.

Selon le sociologue, l'heure unique aurait de nombreux avantages. "Nous avons une vie extrêmement compliquée. Eliminer ces petites complexités du changement d'heure, comme modifier l'horloge du four ou de la voiture, ne ferait que du plaisir à la majorité des gens. Simplifier, c'est ce que tout le monde veut", assure le professeur de l'Université de Genève.

Pierre Jenny/gma

>> Que pensent les jeunes Suisses de la fin du changement d'heure?

Que pensent les Suisses de la fin du changement d'heure? [RTS]
Que pensent les Suisses de la fin du changement d'heure? / L'actu en vidéo / 54 sec. / le 27 mars 2019
Publié Modifié

Changement introduit en 1981

En 1976, la France instaure l’heure d’été après le choc pétrolier de 1973. Le but est de faire des économies d’énergie. La Suisse suit le mouvement en 1978, mais la loi est combattue par référendum. Le monde paysan s'oppose notamment à ce changement.

A cette époque, les Suisses refusent l’heure estivale à 52%, mais Berne ne veut pas rester un îlot temporel. "La Suisse ne peut pas se permettre de se trouver et de se retrouver isolé en Europe", déclarait le conseiller fédéral Pierre Aubert. La Suisse introduit finalement le changement d’heure en 1981.