Modifié le 19 mars 2019 à 00:21

L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne fête ses 50 ans d'existence

L'EPFL fête ses 50 ans
L'EPFL fête ses 50 ans L'actu en vidéo / 1 min. / le 18 mars 2019
L'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) est née officiellement en 1969. Mais son histoire a commencé au milieu du 19e siècle.

Avant son appellation actuelle, la haute école est passée par plusieurs étapes. Son histoire a commencé en 1853. Elle s'appelait alors l'Ecole Spéciale de Lausanne et comptait 11 élèves.

En 1890, elle est passée d'une initiative privée à un cursus universitaire et a pris le nom d'Ecole d'ingénieurs de l'Université de Lausanne. Une nouvelle filière de formation a vu le jour, avec l'électricité. Peu de temps après, elle a changé à nouveau pour devenir l'Ecole polytechnique de l'Université de Lausanne.

Statut fédéral

La concurrence des universités techniques s'est développée à l'international durant le XXe siècle, poussant l'institution à demander un statut fédéral pour rester dans la course. Chose faite en 1969, après que les Chambres fédérales ont accepté à l'unanimité la création d'une seconde école polytechnique fédérale, en plus de celle de Zurich.

L'EPFL a déménagé alors de son bâtiment situé à l'avenue de Cour, à Lausanne (aujourd'hui occupé par la Haute école pédagogique du canton de Vaud), pour aller s'installer à Ecublens. Les investissements se sont succédé au fil des années, à coups de plusieurs centaines de millions de francs, pour créer le campus actuel.

Aujourd'hui, le nombre d'étudiants s'élève à 11'134, issus de 116 nationalités. Les ingénieurs ne sont plus les seuls diplômés, car l'école compte cinq facultés: ingénierie, architecture, informatique et communications, sciences de la vie et sciences de base avec la physique, les mathématiques et la chimie.

>> Regarder le reportage du 19h30:

L'EPFL fête ses 50 ans avec un nouveau logo et une nouvelle oeuvre architecturale.
19h30 - Publié le 18 mars 2019

ecas

Publié le 18 mars 2019 à 21:24 - Modifié le 19 mars 2019 à 00:21

L'anniversaire

Les festivités ont débuté lundi avec l'inauguration de l'Agora Lombard Odier, sur la place Maurice Cosandey. L'espace a été créé dans la but de redonner de la vie dans un lieu qui était peu fréquenté. Une trentaine d'étudiants et architectes ont été impliqués pour imaginer cet espace.

L'EPFL a dévoilé également un changement d'identité visuelle, avec un nouveau logo de couleur rouge pour symboliser la Suisse. La police Helvetica Neue a été choisie et redessinée par l'agence Moser Design à Lausanne, pour l'adapter aux besoins de l'école.

Des portes ouvertes auront lieu les 14 et 15 septembre.

La HES-SO célèbre ses 20 ans d'existence

Une cérémonie officielle a eu lieu lundi en fin de journée à Lausanne, en présence notamment du conseiller fédéral Guy Parmelin, à l'occasion des 20 ans de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale.

La HES-SO est organisée en réseau, dans toute la Suisse romande. Elle propose des formations dans six domaines: Design et Arts visuels, Economie et Services, Ingénierie et Architecture, Musique et Arts de la scène, et Santé et Travail social.

"Nous devons jouer un rôle d’ascenseur social"

Interrogée dans le 19h30, sa rectrice Luciana Vaccaro explique avoir passé "un pacte" avec ses étudiants: leur trouver une place dans la société. 94% de nos étudiants qui ont une formation bachelor trouvent du travail un an après la fin de leurs études", souligne-t-elle.

Luciana Vaccaro se réjouit que la HES-SO joue un rôle d’ascenseur social: "Deux tiers de nos étudiants n’ont pas un parent qui a fait des études universitaires", explique-t-elle.

>> Regarder l'interview de Luciana Vaccaro dans le 19h30: