Modifié

Des pluies diluviennes s'abattent au Tessin

La circulation est devenue difficile dans de nombreuses rues tessinoises. [Keystone]
La circulation est devenue difficile dans de nombreuses rues tessinoises. [Keystone]
Les violents orages et les rafales de vent qui se sont abattus depuis vendredi soir sur le Tessin ont causé des dégâts sur plusieurs routes du canton. Le lac artificiel de Palagnedra, dans le Centovalli, a débordé et ses eaux sont allées grossir la rivière Melezza.

Le niveau du lac artificiel a fortement augmenté pendant la nuit
de vendredi à samedi à la suite des fortes pluies qui se sont
abattues sur la région. Il a débordé vers 11h20 samedi, entraînant
la crue de la rivière Melezza, a indiqué la société d'électricité
tessinoise.

Un appel à la prudence a été lancé aux riverains. Les rafales de
vent ont entraîné la chute de branches d'arbres sur plusieurs
routes du canton, notamment entre Melide et Lugano. Une route
communale, impraticable, a été fermée à la circulation samedi sur
les hauteurs d'Ascona.

200 litres d'eau par mètre carré

C'est surtout le Centovalli qui ont été touchés par de violents
orages dans la nuit de vendredi à samedi. Plus de 200 litres par m2
sont tombés par endroits dans cette région, a indiqué à l'ATS un
porte-parole de MétéoSuisse. Les vents ont également été violents,
atteignant par endroit les 100 km/h. L'orage s'est également abattu
sur la région de Locarno.

Locarno Monti a enregistré 160 litres de pluie par m2; Magadino,
au bord du Lac majeur, 110 litres. Les pompiers ont reçu une
centaine d'appels pour des inondations, dont beaucoup en l'espace
de quelques minutes. Le sud du Tessin a été en grande partie
épargné. Lugano a enregistré 18 litres par m2 et Stabio 6 litres.
Le soleil a fait une timide réapparition samedi matin notamment
dans le Sottoceneri (sud du Tessin).

Un dimanche plus calme

Selon MétéoSuisse, le gros des intempéries est passé et la
journée de dimanche s'annonce plus ensoleillée. Dans le nord des
Alpes, les précipitations ont également été bien plus modestes. La
Suisse romande a vu 15 à 30 litres par m2, Schaffhouse même pas 3
litres.

ats/bri

Publié Modifié