Modifié le 13 mars 2019 à 07:20

Zurich, Genève, Bâle ou Berne, ces villes suisses où il fait bon vivre

Une vue de Zurich de nuit (image d'archives).
Ces villes suisses où il est fait bon vivre Le Journal horaire / 27 sec. / le 13 mars 2019
Zurich (2e), Genève (9e), Bâle (10e) et Berne (14e) font toujours partie des villes offrant la meilleure qualité de vie dans un classement annuel dominé par Vienne et où Caracas a souffert de la crise actuelle au Venezuela.

Vienne reste pour la 10e année consécutive la ville à privilégier pour s'y installer, selon le classement 2019 du cabinet américain Mercer, dans lequel les villes européennes se taillent la part du lion.

Derrière Zurich au 2e rang suivent à égalité Munich, en Allemagne, Vancouver, au Canada, et Auckland, en Nouvelle-Zélande. Les villes allemandes de Düsseldorf et Francfort sont respectivement 6e et 7e, devant la danoise Copenhague, puis Genève et Bâle.

Pour établir sa hiérarchie, Mercer prend en compte des dizaines de critères allant de la criminalité à la gestion des déchets en passant par les transports en commun, l'approvisionnement en électricité, les services de téléphonie et le climat. Cette étude annuelle est utilisée pour calculer la rémunération des expatriés partant en mission à l'international.

Les villes américaines en recul

Fait marquant de l'édition 2019, "toutes les villes des Etats-Unis analysées cette année sont descendues dans le classement", sauf New York (44e) qui "gagne une place à la suite de la baisse continue de sa criminalité". Des relations économiques et commerciales de plus en plus tendues avec beaucoup de pays sont avancées comme raison principale par le cabinet américain.

En Asie, c'est Singapour (25e) qui est la mieux classée pour la qualité de vie, suivie par Tokyo (49e) et quatre autres villes japonaises. Les deux capitales à forte pollution atmosphérique que sont Pékin et New Delhi arrivent respectivement à la 120e et 162e place.

Tout en bas du classement se trouvent des villes situées en Afrique et au Moyen-Orient qui connaissent aussi de graves problèmes de sécurité. La capitale irakienne Bagdad clôt ce classement de 231 villes du monde, juste derrière Bangui, en Centrafrique, et Sanaa, au Yémen. Caracas a chuté à la 202e place, perdant 48 places sur la question de la sécurité au moment où le pouvoir du président vénézuélien Nicolas Maduro est plus que contesté.

ats/boi

Publié le 13 mars 2019 à 07:18 - Modifié le 13 mars 2019 à 07:20