Modifié

Les CFF seront pour la première fois au Salon de l’auto de Genève

Mobilité: les CFF tiendront pour la première fois un stand au Salon de l'auto [RTS]
Mobilité: les CFF tiendront pour la première fois un stand au Salon de l'auto / 19h30 / 2 min. / le 28 février 2019
Pour la première fois en 89 éditions, les CFF tiendront un stand au Salon de l'auto, a révélé la RTS jeudi soir. L'ex-régie fédérale ne se voit plus seulement comme un transporteur ferroviaire, mais vise un statut plus global d’acteur de la mobilité.

Les CFF seront principalement présents au 89e Salon de l'auto pour mettre en avant leur filiale Green class. Depuis deux ans, les CFF proposent des combinaisons voitures électrique - abonnement général à leurs clients. De nouveaux partenariats avec des marques automobiles et une baisse des prix devraient permettre à Green Class d'élargir la clientèle, a expliqué au 19h30 Fabian Scherer, responsable de Green Class.

La présence des CFF, si elle fera grincer les intégristes de l'automobile, réjouit les responsables du Salon de l'auto. Face à la défection de plusieurs marques automobiles (Opel, Ford, Volvo, Hyundai, etc), ils souhaitent à l'avenir profiler la manifestation genevoise comme un salon de la mobilité.

La révolution de la mobilité

D'autres acteurs de la mobilité envisagent des collaborations inédites. Ainsi la coopérative Mobility drague actuellement les garages suisses. L'objectif: permettre aux clients de la coopérative d'autopartage d'accéder aux véhicules peu utilisés dans les garages. Le garage Blunier à Berne est un des tout premiers du pays à tenter le partenariat avec Mobility. Sa responsable, Jeannine Blunier, est persuadée que le potentiel de développement est gigantesque.

Autre mariage contre nature, AMAG, premier importateur de véhicules en Suisse, a pris le contrôle de Sharoo, une application qui permet à chaque propriétaire de véhicule de le louer à tout un chacun. Cet "airbnb" de la voiture peine toutefois à trouver son public. Les Suisses louent aujourd'hui beaucoup plus facilement leurs appartements à des inconnus que leurs voitures.

On peut encore citer UPTO, une offre d'Axa assurance, qui propose un leasing révolutionnaire englobant tous les services ou encore zenGo, un nouveau service des transports publics des villes de Lausanne et Genève (TL et TPG) qui donne accès à des courses de taxis.

Nouvelles mobilités

Ces nouvelles alliances brouillent les fronts traditionnels entre transports publics et transports privés. La combinaison flexible et modulable de différents transports est la voie suivie par la plupart des acteurs de la mobilité.

Ces stratégies ne seront toutefois gagnantes que si les mentalités évoluent. En Suisse, le fort pouvoir d'achat et la recherche absolue du confort font la part belle au transport individuel. La barre des 6 millions de véhicules à moteur a été franchie l'an dernier, du jamais vu dans l'histoire du pays.

Nicolas Rossé/lan

Publié Modifié