Il existent différents types d'impôts en Suisse.

Saison fiscale

Publié le 10 mars 2019 à 09:55

Les impôts, de votre déclaration jusqu'aux dépenses publiques

Quelles sont les erreurs typiques que l'on commet en remplissant sa déclaration? Comment sont utilisés vos impôts par les communes? Quel est le canton qui fait le plus la chasse aux fraudeurs? Les associations sont-elles aussi touchées par l'imposition? Découvrez notre série spéciale en cette saison fiscale.

Elisa Casciaro, Julien Chiffelle, Julien Guillaume, Manon Germond, Tybalt Felix, Dimitri Zufferey

  • La déclaration fiscale

    Un expert fiscal vous donne les bons tuyaux

    Anticiper sa succession, vérifier que l'on n'a pas confondu entre la commune de travail et de résidence, ou encore organiser un rachat de son 2ème pilier. Autant de conseils détaillés par un expert fiscal dans cette vidéo:

    Declaration d impots les conseils
    L'actu en vidéo - Publié le 07 mars 2019

  • Les dépenses publiques

    Découvrez comment les communes suisses dépensent l'argent du contribuable

    Le sport, la culture, l'environnement, notre calculateur vous permet de savoir combien dépensent les communes suisses en fonction des secteurs. Il suffit d'entrer votre revenu, votre situation familiale et votre commune de résidence et vous saurez comment votre commune dépense l'argent public.

    Le calculateur à voir ici:

    À quoi servent vos impôts? Faites le calcul selon votre commune

    >> Voir les explications de Julien Chiffelle:

    En Suisse, l'utilisation des impôts varie fortement d'une commune à l'autre. Les explications de Julien Chiffelle.
    19h30 - Publié le 07 mars 2019

    Nous avons comparé 3 villes de taille comparable en matière de dépenses liées au sport. Neuchâtel se révèle être plus généreuse que Sion ou Fribourg.

    >> Voir le reportage du 19h30:

    L'utilisation des impôts pour le sport et les loisirs varie selon les communes. Exemples à Sion, Neuchâtel et Fribourg.
    19h30 - Publié le 07 mars 2019

  • La traque à la fraude fiscale

    Les moyens mis en oeuvre pour chasser les fraudeurs sont très différents d'un canton à l'autre.

    Les Suisses cacheraient entre 10 et 20 milliards de francs au fisc chaque année. Une somme que certains cantons convoitent avec des moyens conséquents. A Genève par exemple, 30 contrôleurs traquent les abus, par le biais de déclarations d'impôts douteuses, d'articles de presse, ou d'informations transmises par la Confédération. L'année dernière 97 millions de francs ont été récupérés.

    A Neuchâtel, ces dernières années, on a préféré miser sur la prévention, avec une campagne de dénonciations spontanées. Mais le service de lutte contre la fraude est en train d’être renforcé. Actuellement, six contrôleurs travaillent pour le service, cela représente deux fois moins que le canton de Genève par contribuable. Des contrôleurs qui ont rapporté en 2016 2,8 millions francs à Neuchâtel, c'est 6 fois moins qu'à Genève.

    En Valais et à Fribourg, on sollicite chaque année plus d'effectifs pour faire face à l'augmentation des contribuables. Dans le canton du Jura, le personnel dispose de moins de temps pour les contrôles, tant les cas de dénonciations spontanées ont été nombreux. Le gouvernement a aussi dû renforcer son service, mais il ne souhaite pas faire une "chasse aux sorcières".

    Pour le ministre jurassien des Finances, Charles Juillard, le débat sur le secret bancaire mérite d’être relancé. Il est plutôt favorable à sa levée. Interrogé par la RTS, il est d’avis que ce serait un bon moyen de lutter contre la fraude fiscale.

    Le conseiller d’Etat du canton du Jura Charles Juillard.

    C'est un moyen assez simple de pouvoir faire transiter l'information entre ceux qui détiennent des fonds et les autorités fiscales qui ont besoin de ses informations pour taxer, justement. Mais aujourd'hui, force est de constater que ce projet est mort pour quelques années encore

    Charles Juillard, ministre jurassien en charge des Finances

    La fin du secret bancaire avec l'étranger en 2018 a provoqué des milliers de dénonciations spontanées en Suisse, rapportant plusieurs milliards aux cantons ces dernières années.

    >> Voir le reportage du 19h30:

    Chasse à la fraude fiscale : à chaque canton sa politique. Chaque année entre 10 et 20 milliards échapperaient au fisc.
    19h30 - Publié le 08 mars 2019
     

  • Impôts obligatoires pour tous

    Même pour les sociétés locales, la déclaration d'impôts doit être remplie

    Au même titre que les entreprises, les sociétés locales, telles que les clubs sportifs ou les fanfares, n'échappent pas aux impôts sur le revenu et le bénéfice. Qu'elles prônent le bénévolat ou reçoivent des aides communales, ces associations doivent remplir une déclaration d'impôts. Certaines l'ont découvert cette année dans le canton de Vaud, avec stupeur.

    >> Voir le reportage du 19h30:

    Le Canton de Vaud serre la vis sur les déclarations fiscales des sociétés locales
    19h30 - Publié le 09 mars 2019